Liens d'accessibilité

Bangladesh: plus de 700 corps retrouvés dans les décombres de l'usine effondrée


Les travailleurs et les membres de l'armée utilisent de la machinerie lourde pour dégager le site et récupérer les corps des victimes dans les décombres à Savar près de Dhaka, au Bangladesh, le 6 mai 2013 .

Les travailleurs et les membres de l'armée utilisent de la machinerie lourde pour dégager le site et récupérer les corps des victimes dans les décombres à Savar près de Dhaka, au Bangladesh, le 6 mai 2013 .

La police indique que les secouristes ont retiré de nombreux corps des débris ce mardi 7 avril 2013, ce qui augmente le nombre de victimes à 705.

Le nombre de décès suite à l’effondrement de l’usine de vêtement au Bangladesh est passé à 700 victimes. Et les recherchent continuent pour retrouver d’autres corps dans les décombres.

La police indique que les secouristes ont retiré de nombreux corps des débris ce mardi 7 avril 2013, ce qui augmente le nombre de victimes à 705.

Les autorités confirment qu’elles ont de plus en plus de mal à identifier les corps retrouvés sous les décombres depuis le 24 avril. Elles expliquent qu’elles s’appuient, dans de nombreux cas, sur les cartes d’identité et les téléphones portables retrouvés dans les poches des victimes.

Le ministre des Finances du Bangladesh affirmait la semaine dernière que l’effondrement de l’usine n’était pas « réellement grave », qualifiant l’incident d’«accident ».

Abul Maal Abdul Muhith expliquait qu’il n’était pas inquiet que cela puisse influencer les détaillants étrangers de vêtements à quitter le pays. Pour lui de tels incidents se produisent partout dans le monde.

L’industrie du textile représente 200 milliards de dollars au Bangladesh soit près de 80% des exportations du pays. Plusieurs compagnies de textile étrangères ont promis de fournir une aide aux familles de victimes tuées lors de l’effondrement.

Les autorités ont déjà arrêté au moins 9 personnes suite à l’effondrement. Parmi elles, on retrouve le propriétaire de l’immeuble, les propriétaires de quelques usines qui étaient installées à l’intérieur du building et les ingénieurs responsables de la construction.
Plus de 3000 personnes étaient dans le building lorsqu’il s’est effondré.

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG