Liens d'accessibilité

Avertissement des CDC à ceux qui comptent assister au Mondial


A l’approche du lancement de la Coupe du monde de football 2014, les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies d’Atlanta, en Géorgie ( Centers for Disease Control and Prevention ou CDC) ont lancé un avertissement : les fans du monde entier attendus au Brésil courent un certain nombre de risques, et devraient prendre quelques mesures pour se protéger.

Dans un article publié en ligne dans la revue médicale JAMA, le Dr Joanna Gaines, du service de médecine géographique des CDC, rappelle que de grands événements comme la Coupe du monde de football posent un risque accru. Ceux qui feront le déplacement feraient bien de vérifier leur carnet de vaccination. Au minimum, ils devraient se protéger contre la fièvre jaune et le paludisme. La dengue s’étant largement répandue, il s’agit également d’éviter cette infection.

« Il n’existe ni médicament, ni vaccin pour l'empêcher », a rappelé le Dr Gaines dans une interview avec la Voix de l’Amérique (VOA). « Donc nous recommandons vraiment aux voyageurs d’utiliser régulièrement des insecticides, de porter des vêtements à manches longues, ou des vêtements traités avec des insecticides » et autres mesures pour protéger leur santé.

Les voyageurs sont priés de consulter leur médecin avant de partir, poursuit l’experte, les risques allant des punaises de lit aux maladies sexuellement transmissibles.

« La plupart des routes au Brésil ne sont pas réellement goudronnées, et nous recommandons aux voyageurs de faire preuve de vigilance et prudence au volant » a poursuivi le Dr Gaines. En premier lieu, il s’agit de louer des véhicules dotés de ceintures de sécurité.

Enfin, il faut accorder aux préparatifs le temps voulu. Les CDC rappellent que les voyageurs devraient consulter leur médecins au moins un mois avant leur départ, et ne pas hésiter à se rendre dans un dispensaire s’ils développent des symptômes de fièvre pendant ou après leur voyage au Brésil.
XS
SM
MD
LG