Liens d'accessibilité

Bénin : 14 candidats dans la course à la présidence


Le président yayi Boni, candidat à sa propre succession

Le président yayi Boni, candidat à sa propre succession

Figurent notamment sur la liste définitive le président sortant Boni Yayi, et ses deux principaux rivaux, Me Adrien Houngbédji, 68 ans, et Abdoulaye Bio Tchané, ex-ministre des Finances sous Kérékou, et président de la Banque ouest-africaine de développement.

Parmi les 23 candidats à la présidentielle béninoise qui avaient déposé leur dossier à la Commission électorale nationale autonome (CENA), 14 ont été retenus par la Cour constitutionnelle, chargée de valider les dossiers après vérification des pièces et une visite médicale, dans le respect de l’article 44 du code électoral.

La campagne débute après demain, et le premier tour est prévu, en principe, le 27 février. Figurent notamment sur la liste définitive le président sortant, Boni Yayi, et ses deux principaux rivaux, Me Adrien Houngbédji, 68 ans, et Abdoulaye Bio Tchané, ex-ministre des Finances sous Kérékou et président de la Banque ouest-africaine de développement.

Le Bénin a connu de graves inondations en 2010

Le Bénin a connu de graves inondations en 2010

Pour briguer un mandat présidentiel au Bénin, il faut en être âgé d’au moins 40 ans et au plus de 70 ans, être en bonne santé physique et mentale et déposer une caution de 15 millions de F CFA.

« Le plus grand nombre s’est trouvé invalidé pour défaut de paiement du cautionnement, ou pour défaut de production de quitus fiscal », a expliqué le président de la Cour constitutionnelle, Robert Dossou.

Pour ce qui est de l’affichage de la liste électorale, M. Dossou s’est refusé à toute annonce. « Je ne puis rien dire du tout parce qu’il se pourrait que nous soyons saisis d’un contentieux », a-t-il dit, ajoutant : « en cas de difficulté, chacun avisera, comme nous l’avons toujours fait. »

XS
SM
MD
LG