Liens d'accessibilité

Afrique : rôle des membres des familles présidentielles - la Guinée


Le siège du RPG, parti au pouvoir, à Conakry (VOA/Zakaria Camara)

Le siège du RPG, parti au pouvoir, à Conakry (VOA/Zakaria Camara)

Dans le cadre de sa série sur les membres des familles présidentielles africaines, VOA Afrique examine le cas guinéen.

Malgré l'interdiction faite aux membres de sa famille de se mêler de la gestion des affaires publiques, le président Alpha Condé fait face à des accusations de corruption contre son fils qui se trouve être l'un de ses conseillers. Il a demandé que lumière soit faite sur ces allégations.

A Conakry, Zakaria Camara a recueilli des réactions de citoyens guinéens :

Ils ne sont pas nombreux à se réclamer de la famille du président Condé. Ils sont presque absents de la scène politique en Guinée.

Au RPG Arc-en-Ciel, on rejette toute accusation contre la famille du président Condé. (C'est le cas de ) Souleymane Keita, responsable des jeunes du parti et conseiller à la présidence de la république.

Si le sujet est tabou à la mouvance présidentielle, le député Jean Marc Télliano n’y va pas dans la langue de bois

Le 11 mai dernier, le président Condé avait annoncé que la justice guinéenne allait faire la lumière sur les conditions dans lesquelles la britannique Sable Mining a acquis ses concessions minières en Guinée. Une réaction aux accusations de corruption révélées dans un rapport de Global Witness.

Cette ONG avait mis en avant des irrégularités et des pots de vins que la compagnie britannique aurait versés en vue de l’obtention de permis minier. Mohamed Alpha Condé, le fils du président, est cité dans le dit rapport. Des révélations qui ont fait réagir les députés de l’opposition.

Ce n’est pas un fait nouveau que la famille d’un président guinéen soit citée dans une affaire de corruption.

Les membres de la famille de feu général Lansana Conté avaient brillé par leur rôle dans les activités politiques et économiques en Guinée.

Dans un récent rapport publié dans les Panama Papers , figure en bonne place l’ex-4ème épouse de l’ancien président Lansana Conté dans le scandale de la société BSGR.

XS
SM
MD
LG