Liens d'accessibilité

Afrique du Sud : l’agitation se poursuit dans le secteur minier


Des grévistes de la mine d'Amplats prés de Rustenburg

Des grévistes de la mine d'Amplats prés de Rustenburg

La police a dispersé un rassemblement de mineurs dans la région de Rustenburg, alors que le conflit sur le site de Marikana semblait prendre fin.

La police sud-africaine a dispersé un rassemblement de mineurs mercredi dans la région de Rustenburg, alors que le conflit sur le site de Marikana semblait prendre fin, avec un accord prévoyant une reprise du travail jeudi.

Les policiers ont tiré des gaz lacrymogènes, des balles en caoutchouc et des grenades assourdissantes pour disperser les manifestants près d'Amplats, filiale du géant minier Anglo American, numéro un mondial de la platine. Ce qui fait redouter que les troubles qui affectent le secteur minier en Afrique du Sud ne soient pas terminés.

Quelques heures plus tôt, Lonmin, autre géant de la platine, avait annoncé un accord avec ses employés, après plus d'un mois de grèves illégales et violentes qui ont secoué le pays. Lonmin a accepté d’accorder à ses employés des augmentations de salaire substantielles, mais inférieures à ce qu’ils réclamaient. Le travail doit reprendre jeudi. Quarante-cinq personnes ont trouvé la mort sur le site de la mine depuis le 10 août.
XS
SM
MD
LG