Liens d'accessibilité

A Washington, recyclage des surplus de fruits et légumes auprès des nécessiteux


Dans la banlieue de la capitale américaine, une ONG chrétienne distribue des fruits et légumes qui pourraient être jetés

Dans la banlieue de la capitale américaine, une ONG chrétienne distribue des fruits et légumes qui pourraient être jetés

Près de 15% des foyers américains font face à des besoins alimentaires non satisfaits. Une organisation religieuse, l’ONG Christian Life Center, veut faire partie de la solution. Elle aide les familles en difficulté en mettant à leur disposition des surplus récupérés dans les entrepôts des géants de l’alimentation.

Chaque lundi, environ 150 personnes s’alignent dans le parking du Christian Life Center, dans la banlieue de Washington, D.C., la capitale. Joan Oswald, dont la famille vit dans un logement temporaire depuis le mois d’avril, arrive très tôt. « J’ai eu beaucoup de difficultés à obtenir une assistance alimentaire » explique-t-il. « Mais depuis que j’ai rencontré le pasteur Ben Slye, je n’ai plus à me faire du souci pour nourrir ma famille. Chaque jour, il y a de la nourriture dans mon réfrigérateur », dit-il.

Chaque personne alignée reçoit du pain et un sac rempli de plus de cinq kilos de légumes et de fruits.

Le pasteur Slye dirige le Christian Life Center, insiste sur le fait que l’aide fournie aux nécessiteux ne leur coûte rien. « Tout est gratuit. C’est pourquoi vous avez un rang ici. Tout le monde a des problèmes en ce moment. Tout le monde a besoin d’aide quelle que soit sa situation », explique-t-il.

Le pasteur Slye a entamé la distribution hebdomadaire de vivres aux nécessiteux de la banlieue de Washington il y a 18 mois. Chaque lundi, il loue une camionnette réfrigérée pour transporter les restes de fruits et légumes des deux principales sociétés qui ravitaillent les épiceries de la côte Est : Taylor Farms et Coastal Sunbelt Produce.

« Nous récupérons environ 9.000 kilos par semaines. Parfois c’est moins. Aujourd’hui, nous avons reçu 23.000 kilos de produits frais des deux organisations », explique-t-il.

Le programme a commencé lorsque le pasteur Slye a appris qu’une grande quantité de fruits et légumes était disponible dans les entrepôts des deux compagnies. James McWhorter, le vice-président de Coastal Sunbelt Produce, explique l’origine des surplus. « Nous vendons des millions de cageots de fruits et de légumes frais chaque année. Parfois, nous avons des restes. Les normes de qualité de nos clients sont très élevées. Si bien que lorsque des produits passent deux ou trois jours dans nos entrepôts, nous ne pouvons peut-être plus les vendre, mais nous ne voulons surement pas les jeter à la poubelle », dit-il.
Les légumes rejetés par les supermarchés sont recyclés par le Christian Life Center

Les légumes rejetés par les supermarchés sont recyclés par le Christian Life Center


Environ 40% des fruits et légumes produits aux Etats-Unis ne sont pas consommés, selon le Conseil national de défense des ressources; un véritable gâchis, déplore Bob Keefe, porte-parole du Conseil. « C’est un énorme gaspillage, tant au plan monétaire qu’environnemental. Nous estimons à 165 milliards de dollars les fonds dépensés sur les produits alimentaires qui ne sont jamais consommés », déclare-t-il.

Au Christian Life Center du Pasteur Slye, environ 20 groupes locaux récupèrent ce qui reste de la distribution des vivres pour les redistribuer à leur tour aux nécessiteux. « Beaucoup de familles vivent d’un salaire à l’autre, si bien qu’elles n’ont pas les moyens d’acheter ces légumes, qui coûtent chers. C’est une bonne chose d’avoir accès à ces produits », affirme Dana Duncan, agent de police à Bladensburg.

Pour le Pasteur Slye, c’est une bénédiction de pouvoir récupérer les fruits et légumes des compagnies Taylor Farms et Coastal Sunbelkt Produce, et de les mettre à la disposition des familles dans le besoin de la banlieue de Washington.
XS
SM
MD
LG