Liens d'accessibilité

La Journée des anciens combattants


Le 11 novembre est Veterans Day, une journée durant laquelle les Américains honorent la mémoire de ceux qui ont servi dans les rangs des forces armées en temps de paix comme en temps de guerre.

Depuis leur création en 1775, les forces armées américaines ont toujours reflété les principes et les croyances du peuple américain. Peuple religieux mais de fois différentes, les Américains reconnaissent le fait que le droit à la liberté et l’autorité de tout gouvernement légitime est un don de Dieu. La foi en Dieu a été l’appui des Américains en uniforme à travers certains des conflits les plus sanglants de l’histoire.

Le 2 juillet 1776, le général George Washington a dit aux Américains qui luttaient pour l’indépendance de leur pays que « le sort de millions de compatriotes qui ne sont pas nés encore dépend maintenant, sous les auspices de Dieu, du courage de cette armée. » Une fois l’indépendance de l’Amérique assurée, George Washington a ôté son uniforme et quitté son poste à la tête de ses troupes. Il a sévèrement réprimandé ceux qui l’exhortaient à imposer une dictature militaire et a mis en garde l’armée contre toute activité qui déclencherait des troubles civils.

L’armée de George Washington était composée en grande partie de protestants de diverses dénominations. Mais on trouvait aussi des catholiques et des juifs parmi les officiers et les soldats. George Washington interdisait strictement toute discrimination religieuse et toute intolérance dans les rangs de l’armée américaine. Il avait réprimandé les soldats protestants qui célébraient une fête anti-catholique, observée de longue date en Angleterre, disant qu’un tel comportement était indigne d’une armée luttant en faveur de la liberté.

Au fur et à mesure que l’Amérique s’épanouissait, des immigrants de nombreuses religions, y compris des musulmans, des hindous, des bouddhistes et autres, ont apporté d’importantes contributions à la vie américaine.

La foi et la tolérance au sein des forces armées américaines sont illustrées par l’exemple de quatre hommes de foi dans leurs rangs : deux pasteurs protestants, un prêtre catholique et un rabbin. Ils servaient tous avec les troupes américaines en route vers l’Europe durant la Seconde Guerre mondiale. Le 3 février 1943, leur navire fut la cible d’une torpille et coula rapidement. Les quatre hommes de foi donnèrent tous leur gilet de sauvetage à ceux qui n’en avaient pas. Ils furent aperçus pour la dernière fois sur le pont du navire qui coulait, se tenant les mains et en prière.

Comme tous ces héros qui les ont précédés, les hommes et les femmes d’une nouvelle génération luttent pour défendre la liberté dans le monde entier, a dit le président George W. Bush. Leur détermination, leur courage et leur sacrifice établissent les fondements d’un monde qui connaîtra davantage de paix et de sécurité.

XS
SM
MD
LG