Liens d'accessibilité

RDC : l’opposition redoute une éventuelle révision constitutionnelle


RDC : l’opposition redoute une éventuelle révision constitutionnelle

RDC : l’opposition redoute une éventuelle révision constitutionnelle

L’opposition congolaise exprime des craintes quant à l’éventualité d’une révision constitutionnelle. Dans une déclaration faite, mercredi, à Kinshasa, les principaux chefs de file de l’opposition parlementaire ont rejeté toute idée de modifier certaines dispositions de la Constitution, notamment celles relatives au mandat du chef de l’Etat.

Cette mise au point intervient à la suite d’une réunion interministérielle qui avait évoqué l’éventualité d’une révision constitutionnelle. Le secrétaire général du Mouvement de libération du Congo (MLC), Francois Mwamba, a souligné que cette réunion avait un caractère informel et qu’elle n’a aucun pouvoir juridique. « Les masques sont tombés », a-t-il déclaré.

Christophe Lutundula, deputé de la majorité présidentielle et specialiste des questions constitutionnelles, se veur rassurant. La question du mandat du président de la République, celle de la forme républicaine de l’Etat et de la forme représentative du gouvernement « ont été érigées en des questions intangibles », a-t-il dit, ajoutant que ces questions ne sont pas du tout à l’ordre du jour de l’Assemblée nationale ou du Sénat.

XS
SM
MD
LG