Liens d'accessibilité

Gabon : l’Etat soumis à une cure d’austérité


Le gouvernement gabonais a annoncé des mesures d'austérité afin de réduire le train de vie de l'Etat. C’est ce qui ressort du premier conseil des ministres tenu lundi sous la présidence d’Ali Bongo Ondimba. Parmi les mesures annoncées, figurent la suppression de nombreux postes et la limitation du nombre de conseillers par ministère.

Selon Laure Olga Gondjout, ministre gabonaise de la Communication, les mesures prises « ont eu un impact considérable sur l’opinion. » Le président Ali Bongo Ondimba, a-t-elle dit, « va entamer une période de dialogue social avec les uns et les autres pour expliquer ses décisions.

Au plan régional, le chef de l’Etat gabonais entend déployer des efforts en vue de l’intégration régionale, a dit la ministre de la Communication en citant comme exemple la décision de limoger le gouverneur gabonais de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), Philibert Andzembé, et de faire engager des poursuites judiciaires contre des fonctionnaires gabonais de la BEAC accusés d’être impliqués dans le détournement de 19 milliards de FCFA au Bureau parisien de la banque.

XS
SM
MD
LG