Liens d'accessibilité

Brown suggère une nouvelle loi pour poursuivre des criminels de guerre présumés installés en Grande-Bretagne 



Le premier ministre britannique Gordon Brown propose d’effectuer des changements dans la législation pour qu’on soit en mesure d’engager des poursuites judiciaires pour crimes de guerre contre des suspects qui, jusqu’à présent, ont pu résider en Grande-Bretagne sans être inquiétés.

La législation en vigueur prévoit que les personnes soupçonnées de crimes de guerre ou crimes contre l’humanité ne puissent être poursuivies que si ces crimes ont été commis après 2000. Le gouvernement britannique souhaite faire remonter cette date à 1991, ce qui permettrait de couvrir les crimes commis durant le génocide de 1994 au Rwanda. A ce moment là, plusieurs suspects installés en Grande-Bretagne pourraient être poursuivis pour crimes présumés en rapport avec le génocide.

M. Brown, qui s’exprimait à l’occasion d’une conférence de presse conjointe avec le président rwandais Paul Kagamé, a fait valoir que ces personnes ne pourraient plus se cacher en Grande-Bretagne.

XS
SM
MD
LG