Liens d'accessibilité

Soudan : visite du sénateur américain John Kerry


Le sénateur américain John Kerry est en visite au Soudan. Il devait discuter, aujourd’hui, à Khartoum avec les dirigeants soudanais, dont le vice-président Ali Osman Mohammed Taha, mais ne va pas rencontrer le président Omar el-Béchir, qui fait l’objet d’un mandat d’arrêt de la Cour pénale internationale. Président de la Commission des affaires étrangères du Sénat américain, M. Kerry a indiqué qu’il axera ses discussions sur la situation au Darfour après l’expulsion de 13 agences humanitaires de cette région.

Un accord de principe avait été convenu dans ce sens avec le gouvernement soudanais lors d’une visite de l’émissaire spécial américain pour le Soudan, Scott Gration, à Khartoum, explique Suliman Baldo, directeur-adjoint du programme Afrique du Nord et Moyen-Orient au Centre international de justice transitionnelle de New York.

Notant que le ton du discours des dirigeants soudanais se veut positif à l’endroit de l’administration Obama, M. Baldo souligne qu’une réelle évolution des rapports entre Washington et Khartoum dépendra des efforts du Soudan sur différents fronts : la situation humanitaire au Darfour, la mise en œuvre complète de l’accord de paix entre le Nord et le Sud de 2005, la bonne gouvernance et les réformes démocratiques. Cela est peu probable, Khartoum jugeant que ses efforts ne sont pas remarqués, encore moins récompensés par Washington, a expliqué Suliman Baldo.

XS
SM
MD
LG