Liens d'accessibilité

Plus de 10.000 victimes du génocide rwandais seront ré-enterrées


Le Rwanda et l’Ouganda ont décidé d’exhumer les corps de plus de 10.000 victimes du génocide rwandais charriées par la rivière Kagera jusqu’au lac Victoria en 1994.

Selon l’ambassadeur du Rwanda en Ouganda, Ignatius Kamali, les cadavres, qui avaient été rapidement enterrés sur place, seront exhumés et placés dans des tombes permanentes dans le district de Rakai, à l’ouest de Kampala, la capitale ougandaise. Cette opération devrait être terminée dans les 100 jours, a précisé M. Kamali.

Le Rwanda se prépare à commémorer le quinzième anniversaire du génocide, dans lequel environ 800.000 Tutsis et Hutus modérés ont été tués par des extrémistes Hutus. Au plus fort des massacres, la rivière Kagera charriait des milliers de cadavres jusqu’en Ouganda.

Le président Paul Kagamé doit prononcer un discours le 7 avril, jour même où les extrémistes hutus avaient commencé les tueries, massacrant en 100 jours près de 800.000 Tutsis et Hutus modérés.

Parmi les cérémonies et activités prévues cette semaine: des vigiles et des débats au sein des communautés. Lundi, une conférence internationale de trois jours sur le génocide prendra fin à Kigali. Les participants discutaient ce week-end du génocide et des moyens d’empêcher des drames similaires.


Des cérémonies sont également prévues ici à Washington, dont une à la Chambre des représentants américaine.

XS
SM
MD
LG