Liens d'accessibilité

Appel du secrétaire américain au Trésor aux pays du G-20 pour combattre la récession mondiale


Le secrétaire américain au Trésor Timothy Geithner préconise des actions substantielles et soutenues de la part des grandes puissances industrialisées pour combattre la crise économique. Le G-20 se réunit ce week-end en Grande-Bretagne pour planifier le sommet de ses dirigeants le mois prochain à Londres.

M. Geithner représentera les États-Unis à cette réunion préparatoire. Dans des commentaires sur la récession avant son départ de Washington pour la conférence, il a souligné la nécessité d’une action internationale concertée pour relancer l’économie mondiale, qui connait actuellement sa plus grave crise en 60 ans.

« Le groupe des 20, qui représente 80% de l’économie mondiale, devrait adopter des mesures coordonnées pour stimuler la croissance et protéger leurs systèmes financiers, » a déclaré le secrétaire au Trésor.

« Nous voulons établir ensemble un nouveau consensus global sur les moyens de renforcer le système financier international pour qu’une crise pareille ne se reproduise jamais plus. Il y a eu beaucoup de discussions et de suggestions à ce sujet ces deux dernières années. Il est maintenant temps d’agir conjointement et de commencer à mettre en place un cadre plus solide de réformes, » a précisé M. Geithner.

Le secrétaire au Trésor suggère que l’on accorde des ressources supplémentaires au Fond Monétaire International (FMI) pour aider les pays en détresse. Le FMI devrait également se voir confier la tâche d’observer les progrès du G-20 au niveau de la mise en application du programme de relance, ajoute M. Geithner.

Le G-20 regroupe les 7 principales puissances industrialisées plus la Russie, la Chine, l’Inde, le Brésil, l’Afrique du Sud et d’autres pays en développement. Ses dirigeants ont eu leur première réunion d’urgence sur la crise en novembre à Washington. Leur prochaine rencontre est prévue en avril à Londres. Une concertation vitale pour l’économie mondiale en pleine récession, affirme l’analyste financier Mark Zandi, de la firme Moody Economy.com.

« Pratiquement tous les pays de la planète sont en récession. Les économies des pays développées sont durement touchées, avec une baisse de 6% en Europe et aux États-Unis, et de 12% au Japon dans le dernier trimestre de 2008. On note l’intensification des problèmes dans les puissances émergentes. Même la Chine et l’Inde, des locomotives mondiales, sont très affectées », fait valoir M. Zandi.

D’où l’appel de M. Geithner, qui souligne la détermination du G-20 de faire tout le nécessaire pour relancer l’économie mondiale.

XS
SM
MD
LG