Liens d'accessibilité

RDC : condamnation  à mort de l’ancien chef Mai Mai Kyungu Mutanga


L’ancien chef de milice Mai Mai Kyungu Mutanga, alias « le commandant Gédéon », a été condamné à la peine de mort par un tribunal militaire du Katanga. Il était accusé de crimes de guerre et crimes contre l’humanité, d’actes insurrectionnels et terroristes perpétrés dans les territoires katangais de Mitwaba, Pweto et Manono entre 2003-et 2006. « Le commandant Gédéon » s’était rendu en 2006 à la MONUC et a été ensuite transféré à Lubumbashi.

Les organisations de défense des droits de l’Homme se félicitent de ce développement. « La peine qui vient d’être prononcée constitue une justice bien faite pour les victimes, qui n’attendaient que ça pour avoir une certaine satisfaction morale et aussi pour avoir la possibilité d’obtenir des réparations justes et équitables », a déclaré Me Jean-Claude Katende, président national de l’ASADHO, l’Association africaine pour la défense des droits de l’Homme. Toutefois, rappelant que son organisation lutte contre la peine de mort, Me Katende a souhaité que la sentence de Mutanga soit commuée en détention à perpétuité.

XS
SM
MD
LG