Liens d'accessibilité

Procès Lubanga à la CPI : ses avocats parle d’un « procès inéquitable »


A la deuxième journée du procès de Thomas Lubanga devant la Cour pénale internationale, à La Haye, la défense a présenté ses arguments aujourd’hui. L’un des avocats de l’ancien chef de guerre congolais a dénoncé un procès inéquitable de la Cour pénale internationale. Me Catherine Mabille a dénoncé « les abus graves et généralisés » des enquêtes du procureur. Thomas Lubanga est accusé d'enrôlement et de conscription d'enfants de moins de quinze ans pendant la guerre en Ituri en 2002 et 2003. Il plaide non coupable.

Un autre avocat de la défense, Me Jean-Marie Biju-Duval, a fait valoir que son client serait un bouc émissaire. « Pour les massacres de l'Ituri, ce ne sont pas les chefs d'Etat suspects qui manquent. A commencer par celui avec qui vous avez accepté de collaborer, à savoir le président Joseph Kabila », a-t-il déclaré aux juges.

XS
SM
MD
LG