Liens d'accessibilité

Etats-Unis: les adieux à la nation du president Bush


Après son dernier conseil des ministres et sa dernière conférence de presse cette semaine, le président George Bush s’est adressé hier soir aux Américains pour la dernière fois à partir de la Maison Blanche. Le chef de l’exécutif américain est revenu sur son tout premier discours à la nation alors que ses compatriotes étaient encore sous le choc des attentats terroristes de 2001. « Avec le passage des années, de nombreux Américains ont pu reprendre leur vie d’avant le 11 septembre, mais je n’ai jamais pu le faire », a-t-il dit.

Le chef de l’exécutif a défendu son bilan avec une pointe de nostalgie. « Il y a des choses que je referais autrement si l’occasion m’était donné. Cependant, j’ai toujours agi avec à l’esprit l’intérêt primordial du pays », a-t-il précisé. A quelques jours de l’investiture de son successeur Barack Obama, M. Bush a souligné le transfert pacifique du pouvoir qui aura ainsi lieu et aussi le caractère historique de l’événement.

« Ce jour là, se tiendra sur les marches du Capitole un homme dont l’histoire personnelle reflète la promesse permanente de notre pays. C’est un moment d’espoir et de fierté pour notre pays », a souligné le chef de l’exécutif.

Certains prédécesseurs récents du président Bush – les présidents Jimmy Carter, Ronald Reagan et Bill Clinton – ont choisi de s’adresser à la nation pour la dernière fois à partir du célèbre Bureau oval de la Maison Blanche. M. Bush, lui, s’est exprimé dans l’East Room, la plus grande salle de la Maison Blanche, devant diverses personnalités, y compris des membres de l’armée américaine, des sapeurs-pompiers et des éducateurs ; des gens dont l’histoire, a-t-il dit, l’a touché durant ses huit années à la tête du pays. « Nous voyons en de tels citoyens le meilleur de notre pays, des gens flexibles, optimistes, prévenants et forts » a déclaré M, Bush.

XS
SM
MD
LG