Liens d'accessibilité

Mauritanie: le président déchu rejette les conclusions des états généraux de la démocratie


La Coalition mauritanienne pour la démocratie, qui regroupe des Mauritaniens de la diaspora, a organisé hier une téléconférence avec le président élu mauritanien Sidi Ould Cheikh Abdallahi, renversé par un coup d'Etat l'an dernier. Ce dernier rejette les conclusions des récentes journées de concertation organisées par la junte militaire qui, dit-il, « apparaissent maintenant réellement, je crois, à tout le monde comme une véritable mascarade. »

La junte a arrêté une feuille de route qui prévoit des élections au mois de juin. La majorité du parlement à Nouakchott a approuvé les conclusions des journées nationales de concertation fixant la date du 30 mai pour les élections et permettant aussi aux militaires de se porter candidats. De telles élections ne changeront rien à la nature de ce qui est passés, estime l’ancien président Abdallahi. Pour le président mauritanien renversé, le régime en place en Mauritanie est « illégal » pour avoir « pris le pouvoir par la force contre un régime démocratiquement élu. »

XS
SM
MD
LG