Liens d'accessibilité

Corne de l’Afrique : une nouvelle force internationale pour donner la chasse aux pirates


La marine américaine a annoncé la formation d’une nouvelle force internationale chargée de lutter contre la piraterie au large des côtes de la Somalie et dans l’Océan Indien en général, notamment le golfe d’Aden. Le communiqué de la 5ème flotte des Etats-Unis basée à Bahreïn, dans le golfe persique, souligne que la nouvelle force comprendra des bâtiments de guerre de 20 pays et sera commandée par le contre-amiral américain Terence McKnight. Les nations contribuant à cet effort ne sont pas identifiées. Mais la Chine, la Russie, l’Inde, l’Iran, la Malaisie, et des pays de l’Union européenne comme la France, la Grande Bretagne et l’Allemagne ont des navires dans l’Océan Indien pour lutter contre la piraterie et protéger les voies maritimes.

Les pirates somaliens ont détourné plus de 40 bateaux de commerce au large de leur pays l’année dernière et collecté des millions de dollars en rançons. Le Golfe d’Aden, à la sortie de la Mer Rouge, est l’une des voies maritimes les plus fréquentées dans le monde. Et plus d’une douzaine de navires avec environ 200 membres d’équipage à bord sont encore aux mains des pirates, notamment un superpétrolier saoudien et un navire ukrainien transportant des chars et autres armes lourdes de fabrication russe.

Les navires de guerre croisant au large de la Somalie et du Yemen ont entrainé une baisse relative des actes de piraterie dans la région. Mais les pirates étendent de plus en plus leurs activités dans le reste de l’Océan Indien. Ce qui a conduit le conseil de sécurité de l’Onu à adopter l’année dernière une résolution autorisant les gouvernements des pays intéressés à entrer dans l’espace aérien, les eaux et le territoire somaliens à la poursuite des pirates.


XS
SM
MD
LG