Liens d'accessibilité

Le Ghana élit un nouveau président dimanche 


Fin de la campagne électorale vendredi soir au Ghana, dans l’attente des élections présidentielle et législatives prévues dimanche. Les quelques 12 millions d’électeurs du pays devront choisir le successeur du président sortant, John Kufuor, au pouvoir depuis 8 ans.

Plus d’une dizaine de partis politiques se présentent et 7 candidats briguent la présidence. On s’attend néanmoins à un bras de fer entre deux des principaux candidats : Nana Akufo-Addo du parti au pouvoir, le Nouveau Parti Patriotique (NPP) et John Atta-Mills du Congrès Démocratique National (NDC) de l’ancien dirigeant Jerry Rawlings. Tous deux ont promis de juguler la corruption et d’améliorer la bonne gouvernance.

Selon l’AFP, un troisième candidat s'est fait remarquer durant la campagne électorale. Il s’agit de Papa Kwesi Nduom, homme d’affaires âgé de 55 ans, qui représente le Parti de la convention du peuple (CPP).

On attend beaucoup du nouveau chef de l’État, notamment à cause de la découverte de pétrole au large des côtes du Ghana en 2007. Le prochain gouvernement aura à sa disposition les premiers revenus tirés de ces gisements, qui devraient produire environ 150 000 barils par jour.

XS
SM
MD
LG