Liens d'accessibilité

RDC : le CNDP et les FADR s’accusent de la reprise des hostilités au Nord-Kivu


Les combats à l’arme lourde ont repris ce matin entre les forces gouvernementales congolaises (FARDC) et les insurgés du Congrès national de défense du peuple (CNDP) de Laurent Nkunda au Nord Kivu. Selon les forces armée congolaises, c’est le CNDP de Nkunda qui a attaqué ses positions. Ce n’est pas la version du CNDP dont le porte-parole, Bertrand Bisimwa, affirme que les FARDC ont attaqué les positions de son mouvement.

Selon M. Bisimwa, le CNDP est en train « de réunir tous les éléments qui puissent éclairer les lanternes du département » en réponse à une déclaration de Washington condamnant les propos belliqueux du général Nkunda. « Les informations en notre possession indiquent que le CNDP est appuyé en hommes, armes et munitions par un pays voisin bien connu ; ce pays a amassé ses troupes le long de notre frontière commune », a déclaré de son côté le ministre congolais desxxx

XS
SM
MD
LG