Liens d'accessibilité

Mauritanie : Washington ne reconnaît pas le nouveau gouvernement


Les Etats-Unis ont indiqué qu’ils ne reconnaissent pas le gouvernement mis sur pied par la junte militaire ayant renversé le président Sidi Ould Cheik Abdallahi. Washington continue de reconnaître le régime de M. Abdallahi et examine la possibilité de prendre des sanctions les leaders militaires et civils qui ont pris part au coup d’Etat du mois dernier, indique un communiqué de l’ambassade américaine à Nouakchott.

Le général Mohammed Oul Abdela Aziz s’est gardé dans son discours de vœux pour le mois du ramadan de se prononcer sur la durée de la transition… à la grande déception des Mauritaniens qui exigent aussi des explications sur la neutralité du Haut conseil d’Etat au pouvoir en Mauritanie durant un éventuel processus électoral. Ce silence s’installe au moment où la communauté internationale, à commencer par les Etats-Unis et la France, rejette le nouveau cabinet formé ce lundi.

Dans ce contexte, gouvernement est-il viable ? « C’est vrai que la communauté internationale ne le reconnaissant pas, il a avoir des difficultés à s’imposer, mais n’oublions pas quand même qu’il y a une majorité de l’Assemblée nationale qui le reconnaissent », a fait remarquer Cheikh Saad Bou Kamara, professeur de sociologie et des droits de l’Homme à l’Université de Nouakchott.

XS
SM
MD
LG