Liens d'accessibilité

Pakistan : au moins 64 morts dans deux attentats-suicide près d’Islamabad


Deux kamikazes ont fait exploser leurs charges près du principal complexe d’armement du pays, faisant au moins 64 morts et 70 blessés, à Wah, où se trouvent les principales usines d’armement du pays. Les kamikazes sont passés à l’attaque alors que les ouvriers quittaient le travail dans cette ville située à environ 35 kilomètres d’Islamabad, la capitale.

L’armée a immédiatement établi un cordon de sécurité autour de ce secteur, où quelque 25 mille personnes travaillent. Ces attentats ont été revendiqués par les Talibans pakistanais. Ils ont été lancés en représailles pour les raids aériens contre la région tribale de Bajaur, a déclaré à la presse le porte-parole des insurgés, Maulvi Omar. Ces attaques se poursuivront jusqu’à ce que l’armée pakistanaise cesse ses opérations, a fait savoir le porte-parole.

Le président George W. Bush a téléphoné au premier ministre pakistanais Yousouf Raza Gilani pour lui offrir ses condoléances. Le secrétaire général de l’Onu, Ban Ki-moon a condamné ce double attentat-suicide et offert ses condoléances aux familles des victimes.

Plus de 500 militants et 22 soldats ont péri dans l’offensive lancée par l’armée pakistanaise, dans cette région frontalière de l’Afghanistan. Les combats ont, en outre, fait des milliers de déplacés.

XS
SM
MD
LG