Liens d'accessibilité

Algérie : ajournement du procès des convertis  


La justice algérienne a ajourné au 25 juin l’ouverture du procès de deux personnes accusées de prosélytisme après leur conversion au christianisme. Le procès doit avoir lieu à Tissemsilt, localité située à environ 350 kilomètres au sud-ouest de la capitale Alger. Et il fait suite au jugement de 6 jeunes convertis à Tiaret ainsi qu’au procès d’une Algérienne qui exerçait sans autorisation la fonction de pasteur protestant. Dans toutes ces affaires, les autorités se fondent sur la loi réglementant très strictement l’exercice du culte. Mais les partisans de la liberté de religion ne l’entendent pas de cette oreille. Le report de ce procès

constitue « un report par rapport à ce qui se passe actuellement parce qu’il y a une contestation nationale et internationale », explique Brahim Takheroubt, journaliste au quotidien L’Expression, à Alger.

XS
SM
MD
LG