Liens d'accessibilité

RCA : le pouvoir et l’opposition s’entendent sur l’organisation du dialogue national


Le gouvernement de Bangui et l’opposition centrafricaine se sont mis d’accord, vendredi, sur la composition du comité préparatoire du dialogue national. La formule précédemment proposée par le président François Bozizé avait été rejetée par les partis politiques de l’opposition qui avaient dénoncé une représentation majoritaire des pouvoirs publics au sein du comité. La nouvelle répartition des places au sein du comité en prévoit cinq pour l’opposition, cinq pour la majorité présidentielle, cinq pour la société civile, cinq pour les pouvoirs publics et trois pour les groupes armés, a expliqué Cyriaque Gonda, conseiller et porte-parole présidentiel centrafricain.

« On veut savoir pourquoi certains de nos compatriotes ont pris les armes pour s’exprimer ; on veut aussi créer les conditions objectives de façon à ce que, si il y a un certain nombre d’éléments à corriger quant à la gestion, quant à la bonne gouvernance, quant à la gestion des droits de l’Homme, que le régime soit ouvert pour entendre cela et que nous corrigeons ces erreurs », a expliqué le conseiller présidentiel centrafricain.

XS
SM
MD
LG