Liens d'accessibilité

RDC:  trêve à Saké mais la tension reste vive dans l’Est


La Mission de l’Onu en RDC (Monuc) indique qu’elle est parvenue à obtenir un cessez le feu, à Sake, entre les forces gouvernementales et les troupes du général déchu Laurent Nkunda qui s’affrontent dans l’Est du pays. Les hommes de Nkunda avaient tenté de prendre d’assaut la ville de Saké jeudi matin. La Monuc est intervenue avec l’ensemble de ses troupes sur place pour empêcher un embrasement de la situation, a expliqué Sylvie Van Den Wildenberg, porte-parole de la Monuc pour le Nord-Kivu. Des milliers de personnes ont fui Saké pour Goma, a-t-elle indiqué.

Le général Nkunda, président du Congrès national pour la défense du peuple (CNDP), accuse le gouvernement de lui avoir imposé la guerre « en créant de petits incidents. » Il se dit toujours prêt à poursuivre le processus de paix engagé en janvier, estimant qu’il faut que le nouveau gouvernement se penche sur « les dossiers qui n’ont pas été vidés par la transition et qui doivent être prioritaires. » Laurent Nkunda cite notamment « la sécurisation de l’Est de la République qui est devenu un bastion des forces négatives. »

Pour le ministre congolais de l’Information, Toussaint Tshilombo Send, porte-parole du gouvernement, le général Nkunda devra d’abord « justifier au peuple congolais pourquoi il a pris les armes, pourquoi il a versé le sang des Congolais. »

XS
SM
MD
LG