Liens d'accessibilité

Le Rwanda déplore le refus de la RDC de ne plus poursuivre les FDLR


Le gouvernement rwandais se dit surpris par la décision de l’armée congolaise d’interrompre ses opérations militaires contre les rebelles Hutus des FDLR dans l’Est de la RDC, décision annoncée le week-end dernier à Goma par le chef d’état-major des forces terrestres, le général Gabriel Amisi. Ce dernier a fait état de pressions de la communauté internationale qui craint que ces opérations n’exacerbent les tensions ethniques dans la mesure où elles sont conduites par des officiers Tutsis contre des rebelles Hutus.

« Cette décision est une décision malvenue, inopportune », a dit le ministre rwandais des Affaires étrangères, Charles Murigande, ajoutant que cette décision « envoie un message inopportun aux ex-FAR Interahamwe rebaptisés FDLR comme quoi ils peuvent vivre tranquillement en RDC. » Selon M. Murigande, le gouvernement congolais s’était engagé, dans le cadre de la Tripartite et du Pacte sur la sécurité dans les Grands Lacs notamment, à déployer les efforts pour désarmer et rapatrier les FDLR.

XS
SM
MD
LG