Liens d'accessibilité

USA : La Cour suprême se penche sur l’environnement


La Cour suprême américaine dénonce la passivité de l’Agence américaine pour la protection de l’environnement devant l’accroissement des émissions de gaz à effet de serre. Elle fait ainsi droit à un recours introduit pour la première fois par les écologistes. La décision a été acquise à une majorité de cinq contre quatre. Cet arrêt, qui fera date, dit que l’Agence pour la protection de l’environnement a violé la loi sur la pureté de l’air, le Clean Air Act, en refusant indûment de réglementer les normes d’émission des véhicules.

La plus haute instance judiciaire américaine fait ainsi une lecture élargie du rôle de l’autorité chargée de la protection de l’environnement en ce qui concerne les usines et sites industriels qui renforcent leurs capacités de production ou procèdent à des rénovations, augmentant du même coup leur capacité de nuisance écologique. La décision de la Cour suprême a réjoui les milieux écologistes américains.

A preuve: le Conseil de défense des ressources naturelles a publié un communiqué disant que c’est un désaveu de la politique attentiste de l’administration Bush. La plupart des écologistes estiment que l’arrêt va inciter le Congrès à majorité démocrate à s’occuper davantage du réchauffement de la planète.

Certes, la Cour suprême s’est prononcée sur un cas pointu, mais les écologistes et certains élus pensent que la décision pourrait représenter un tournant, en faisant pression sur l’administration Bush pour qu’elle prenne le taureau du réchauffement de la planète par les cornes. L’arrêt en question vient également à point compte tenu du souhait du patronat américain de voir le gouvernement apporter une réponse globale à la question du réchauffement de la planète.

XS
SM
MD
LG