Liens d'accessibilité

Guinée: Les syndicats ne démordent pas


Les leaders syndicaux guinéens évaluent l’engagement pris par le président Lansana Conté de nommer un Premier ministre de consensus. Cependant, ils promettent de poursuivre leur grève générale jusqu’à qu’à la satisfaction de leurs demandes. Jeudi, la situation à Conakry a été relativement calme.

Par contre, à Kankan, dans l’Est, des milliers de personnes ont manifesté, réclamant un changement immédiat de gouvernement. Les Guinéens des Etats-Unis ont, de leur côté, organisé une marche jeudi, devant la Maison Blanche, à Washington. Ils disent être venus exprimer « leur raz le bol » et dénoncer les tueries en Guinée.

Pendant ce temps, les discussions se poursuivent au Palais du peuple, à Conakry, pour la proposition d’un Premier ministre au président Conté. Ce Premier ministre sera « un haut cadre civil, compétent, intègre et qui ne s’est ni de près, ni de loin, impliqué dans les malversations connues dans ce pays », a indiqué Maséco Condé, directeur du journal « Le Diplomate » à Conakry.

Interrogé par Idriss Fall, l’ancien Premier ministre Sidiya Touré, leader de l’Union des forces républicaines (UFR), a déploré le fait que les partis politiques ne soient pas associés aux tractations en cours. Un Premier ministre sur la base d’une délégation de pouvoir ne changera rien à la situation, a fait savoir M. Touré.

XS
SM
MD
LG