Liens d'accessibilité

Ouagadougou: Nouveau départ pour le Togo


Le dialogue togolais qui s’est poursuivi, pendant deux semaines, à Ouagadougou, sous l’égide du président Blaise Compaoré, a permis aux leaders politique et de la société civile de s’entendre sur un document final de 14 pages. Celui-ci vise à aider le Togo à sortir de la crise.

Dans un dossier préparé par Zoumana Wonogo, Pascal Boudjouna, représentant du Rassemblement du peuple togolais, parti au pouvoir à Lomé, explique que les participants se sont entendus sur le cadre électoral devant conduire aux législatives. Il est aussi prévu de la formation d’un gouvernement ouvert à tous les participants du dialogue, a-t-il expliqué. Pour sa part, Patrick Lawson, représentant de l’Union des forces du changement (UFC), dit que les participants au dialogue de Ouagadougou ont été guidés par « l’esprit de conciliation, l’esprit de consensus ».

« L’essentiel reste à faire », a souligné de son côté le président Burkinabé Blaise Compaoré, ajoutant qu’il faudra encore que les uns et les autres se mobilisent pour assumer « la responsabilité historique du Togo ». Il s’agit de briser le déficit au plan de la réconciliation, de la démocratie et de l’économie, a-t-il déclaré, assurant qu’en tant que facilitateur, il sera constamment aux côtés des Togolais.

XS
SM
MD
LG