Liens d'accessibilité

Grippe aviaire: Le Nigeria infecté par plusieurs souches du virus H5N1


Une nouvelle étude a établi que la propagation du virus H5N1 de la grippe aviaire au Nigeria résulte d’infections par différentes souches, à différents moments. Des chercheurs du Laboratoire national de santé public du Luxembourg ayant mené cette étude en ont publié les résultats le 6 juin, dans le journal « Nature. »

Joe de Capua du service anglais de la Voix de l’Amérique s’est entretenu avec le Dr Claude Muller, chef du laboratoire d’immunologie du laboratoire luxembourgeois. Ce dernier a souligné que les chercheurs ne sont pas arrivés à déterminer si le virus H5N1 est entré au Nigeria par le commerce illégal de volaille, par les oiseaux migrateurs ou par une autre source.

« Cependant, ce que nos recherches ont montré, par analyse des caractéristiques génétiques des virus, est que ceux-ci ont été introduits à différentes reprises dans le pays, » a-t-il dit. Selon Dr Muller, la souche virale détectée dans le Sud-Ouest du Nigeria est très proche des virus identifiés en Egypte, dans le Sud-Ouest de la Russie et en Europe occidentale.

A la question de savoir s’il est difficile de déterminer si les souches du virus H5N1 proviennent d’importations de volaille ou d’oiseaux migrateurs, Dr Muller a expliqué que les chercheurs ne peuvent qu’établir des comparaisons entre des virus de différents pays. « Nous ne pouvons pas dire qu’un virus similaire a été découvert dans un élevage en Russie et qu’il a été introduit au Nigeria par des importations de volaille, » a précisé l’expert luxembourgeois, soulignant.

Revenant au cas du Nigeria, Dr Muller a dit que l’apparition de foyers de la grippe aviaire dans le Sud du Nigeria avait été initialement attribuée à l’échec des mesures prises dans le Nord du pays où s’étaient déclarés les premiers cas. Ce n’est que par la suite que des analyses ont établi qu’il s’agissait de souches différentes, a-t-il expliqué, ajoutant que les pays africains ont besoin de laboratoires mieux équipés et de ressources adéquates pour répondre rapidement dès la première alerte.

XS
SM
MD
LG