Liens d'accessibilité

Tendances démographiques: Vers une plus grande diversité ethnique aux Etats-Unis


Les experts en démographie prédisent que la population du globe atteindra 9 milliards d’habitants en 2050, soit 38% d’augmentation par rapport au chiffre actuel de 6.5 milliards et plus de 5 fois le total de 1,6 milliards recensés en 1900. La croissance démographique sera essentiellement concentrée dans le monde en développement, notamment en Afrique. Par contre, la population devrait baisser en Europe et au Japon. Exception notable parmi les grands pays riches: les Etats-Unis qui comptent maintenant 300 millions d’habitants. Cette population devrait atteindre 400 millions en 2050, soit un accroissement démographique d’un tiers par rapport au début du XXIème siècle.

Cette exception américaine tient au fait que la population des Etats-Unis augmente d’environ 1% par an, soit la plus forte hausse démographique annuelle parmi les grandes puissances industrialisées. L’accroissement naturel, dû à la natalité, représente 60% de cette augmentation et l’immigration 40%.

Certains experts, comme Dan Silver du groupe « Endangered Habitats League» la Ligue pour les habitats en voie de disparition, qualifient cette forte hausse démographique de dangereuse pour l’environnement.

« Nos préoccupations au sujet de la démographie sont de deux ordres. D’abord, il y a l’accroissement absolu du nombre d’individus, qui est très brutal dans des endroits comme la Californie. Et puis, il y la quantité de ressources et de terrain nécessaire pour chaque personne, » déclare Dan Silver.

Toutefois, pour le professeur Dowell Myers, qui enseigne la planification à l’université de la Californie du Sud, cette forte croissance démographique, et les contributions de nouveaux immigrants au développement économique, sont indispensables pour maintenir le niveau de vie du pays. Pour satisfaire les besoins des millions de futurs retraités du « Baby Boom » cette génération pléthorique d’Américains nés entre la fin de la seconde guerre mondiale et les années 60.

« En définitive, nous sommes en train d’élever les futurs contribuables de la classe moyenne, les futurs travailleurs. Quand la génération du Baby Boom prendra sa retraite, beaucoup de ses remplaçants, environ les deux tiers, seront des enfants d’immigrants» souligne le professeur Myers.

Un fort pourcentage des immigrants contribuant à la forte croissance démographique des Etats-Unis réside illégalement dans le pays. L’Institut de recherche hispanique Pew, basée à Washington, évalue les effectifs de ces clandestins à 12 millions d’individus, soit plus de 4% de la population. 78% d’entre eux viennent d’Amérique Latine, dont 56% du Mexique.

« Le profil de cette population: des familles de jeunes travailleurs, contrairement au cliché habituel du clandestin de sexe masculin vivant seul. C’est vrai que la moitié des hommes adultes n’ont ni femme, ni enfant ici aux Etats-Unis, mais ces hommes ne représentent que le quart des immigrants clandestins » précise Jeffrey Passel

.

XS
SM
MD
LG