Liens d'accessibilité

RDC: Dernière ligne droite vers des élections démocratiques


En RDC, les bureaux de dépôts des candidatures pour les élections législatives et présidentielles de cette année ont ouvert vendredi. Il s'agira des premières élections démocratiques du pays depuis 45 ans. Jeudi soir, le président Joseph Kabila a promulgué la loi électorale, un acte suivi par l’annonce de Commission électorale indépendante (CEI) selon laquelle le premier tour de l’élection présidentielle se tiendra le 18 juin prochain.

Dans un dossier consacré à ces développements, notre correspondant à Kinshasa, Eddy Isango, note que le lancement du dépôt des candidatures, vendredi, a coïncidé avec une manifestation des militants de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) Ceux-ci exigent une réouverture des bureaux d’enregistrement des électeurs. Ces militants avaient suivi le mot d’ordre de leur leader, Etienne Tsisekedi, et boycotté l’enrôlement des électeurs.

Une autre menace au processus électoral en RDC vient des anciens rebelles congolais, aujourd’hui membres du gouvernement. Ceux-ci accusent la famille politique du président Joseph Kabila de mauvaise volonté pour avoir, disent-ils, refusé de reconnaître comme territoires deux contrées qui sont des fiefs du Rassemblement congolais pour la démocratie (RCD) Ce parti a appelé à une concertation de ses cadres pour décider s’ils doivent continuer de prendre part au processus en cours ou s’en exclure.

De son côté, le Mouvement de libération du Congo (MLC) du vice-président Jean-Pierre Bemba pose la question du remplacement du président de l’assemblée nationale. Le MLC rappelle que ce poste lui avait été attribuée pour toute la période de transition et soutient que l’actuel titulaire, Olivier Kamitatu, n’est plus membre du parti.

En visite à Kinshasa, le SG-adjoint de l’ONU en charge des opérations de maintien de la paix, Jean-Marie Geheno, a lancé un appel à l’inclusion et au respect de la diversité. « Que personne ne prenne une position intransigeante, » a dit M. Guéhono qui a exhorté les Congolais à surmonter les obstacles « par des arrangements techniques » afin que tous participent aux élections.

XS
SM
MD
LG