Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Culture/Histoire

Nzinga Mbande, guerrière et diplomate

Nzinga Mbande, guerrière et diplomate
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:38 0:00

Comment un pays guérit-il de siècles d'esclavage?

Comment un pays guérit-il de siècles d'esclavage?
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:45 0:00

Débarquement de Provence: Macron demande aux maire d'honorer les combattants africains

Le président Emmanuel Macron en Afrique le 11 juillet, 2019

Le président Emmanuel Macron a lancé jeudi un appel aux maires de France, lors des célébrations du 75e anniversaire du débarquement de Provence, les invitant à honorer les combattants africains en baptisant rues et places des communes françaises.

"Je lance aujourd'hui un appel aux maires de France pour qu'ils fassent vivre, par le nom de nos rues et de nos places, par nos monuments et nos cérémonies, la mémoire de ces hommes qui rendent fiers toute l'Afrique et disent de la France ce qu'elle est profondément: un engagement, un attachement à la liberté et à la grandeur, un esprit de résistance qui unit dans le courage", a lancé le chef de l'État lors de son discours.

Emmanuel Macron s'exprimait à Saint-Raphaël (sud-est), lors d'une cérémonie de commémoration du débarquement de Provence du 15 août 1944, à la nécropole nationale de Boulouris où reposent 464 combattants de la 1e armée française.

Traditionnellement, cet anniversaire est l'occasion de saluer la contribution des soldats des anciennes colonies françaises à la Libération, notamment d'Afrique du Nord et subsaharienne.

"La très grande majorité des soldats de la plus grande force de l'armée française de la libération venaient d'Afrique: Français d'Afrique du Nord, pieds noirs, tirailleurs algériens, marocains, tunisiens, zouaves, spahis, goumiers, tirailleurs que l'on appelait sénégalais mais qui venaient en fait de toute l'Afrique subsaharienne, et parmi eux des Guinéens, des Ivoiriens", a énuméré M. Macron.

"Ces combattants africains, pendant nombre de décennies, n'ont pas eu la gloire et l'estime que leur bravoure justifiait. La France a une part d'Afrique en elle. Et sur ce sol de Provence, cette part fut celle du sang versé", a-t-il encore souligné, devant un parterre d'anciens combattants et anciens résistants.

"Ils ont fait l'honneur et la grandeur de la France. Mais qui se souvient aujourd'hui de leur nom, de leur visage ?", a-t-il dit.

"Ils sont des milliers à s'être sacrifiés pour défendre une terre lointaine, une terre souvent inconnue, une terre jusqu'alors jamais foulée, une terre à laquelle ils ont à jamais mêlé leur sang", a poursuivi le chef de l'État, devant son prédécesseur Nicolas Sarkozy, ainsi que les présidents ivoirien Alassane Ouattara et guinéen Alpha Condé.

Ce dernier a pour sa part insisté sur la "mémoire partagée du peuple français et africain", en soulignant que sans "le sacrifice" des combattants africains, "notre humanité ne continuerait pas à se battre pour la paix".

Mort de DJ Arafat, le Burkina sous le choc

DJ Arafat

L’Afrique continue de pleurer la star du coupé décalé Dj Arafat. Et au Burkina Faso, pays voisin de la Côte d’Ivoire, la mort du musicien ivoirien est toujours un choc.

Des fans de la musique, tous regrettent et déplorent cette perte brutale et sèche de DJ Arafat. Pour certains, il sera difficile de le remplacer.

Burkina Faso pleure la star du coupé décalé Dj Arafat
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:56 0:00

La mort lundi de DJ Arafat a choqué les Burkinabè. Dj Arafat, la star du coupé décalé, le Daïshikan, l’un de ses multiples derniers surnoms s’en est allé au lendemain d’un accident sur sa moto. Les Chinois comme il appelait ses fans sont désemparés.

"Arafat, c’est une personne dont je n’appréciais pas bien la musique, mais plutôt sa personnalité, sa façon d’être. Il se battait pour être célèbre. Il faisait tout pour arriver à ses fins. Sa mort m’a beaucoup choquée", a dit Nafi Ouédraogo, fascinée par la personnalité du musicien et son esprit combatif.

Il faut se questionner maintenant sur l’avenir du coupé décalé.

"Il n’y aura pas de remplaçant, c’est fini ça Douk Saga (NDLR, créateur du Coupé Décalé), en partant, avait un certain nombre de 'soldats' qui étaient prêts à assurer la relève. Le Beerus Sama (NDLR, un autre Surnom d'Arafat) est parti quand tu regardes autour il n’y a personne qui a le charisme et le leadership nécessaire pour conduire ce mouvement. De plus en plus, les gars font de la Trap, de l’AfroTrap et le coupé décalé était en perte de vitesse", a affirmé Salif Ouédraogo dit Ackermann, un inconditionnel de DJ Arafat et ce, depuis des années qui connait bien le parcours du musicien.

Du côté des professionnels de la musique au Burkina, c’est une énorme perte pour l’Afrique cette disparition de Arafat.

"Il a marqué son passage, c’est une icône Il a bouleversé le monde du show-biz par sa manière d’être. Sa manière était assez particulière avec ses buzz", a fait savoir Salfo Soré dit Jah Presse, l’un des plus grands promoteurs et organisateurs d’événements du pays

"Quand on a appris cette nouvelle on a pensé à un premier temps qu’on était encore dans la logique du buzz. C’est un grand choc pour toute la Côte d’Ivoire, toute l’Afrique mais aussi pour tous les jeunes qui s’identifient à cet artiste musicalement parlant", selon Papus Ismaïla Zongo, un producteur de musique. Son musicien Floby a d’ailleurs collaboré avec DJ Arafat.

La nouvelle de la mort du célèbre artiste ivoirien DJ Arafat continue de faire des vagues
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:00:32 0:00

"Moi je pense que c’est un roi. Il le disait lui-même qu’il allait mourir comme un roi. C’est quelqu’un qui est vraiment aimé, qui a le monde derrière lui. Ça fait mal, très mal. C’est un gros coup dur pour l’Afrique et le monde entier", a indiqué Imilo Le Chanceux, la star du coupé décalé au Burkina. Il a connu le boss de la Yôrô Gang.

DJ Arafat s’est produit plusieurs fois au Burkina Faso où il comptait des milliers de fans. Ce qui lui a valu d’ailleurs le trophée de Kundé du meilleur artiste de l’Afrique de l’Ouest en 2011, c’est la plus grande distinction de la musique au Burkina.

L'orchestre les Bantous de la capitale fête ce 15 août ses 60 ans

L'orchestre les Bantous de la capitale fête ce 15 août ses 60 ans
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:47 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG