Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

États-Unis

Sans-abris aux Etats-Unis: Los Angeles remporte la palme

Sans-abris aux Etats-Unis: Los Angeles remporte la palme
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:40 0:00

Droits humains : la Chine, l’Iran et le Venezuela parmi les pays épinglés par Washington

Droits humains : la Chine, l’Iran et le Venezuela parmi les pays épinglés par Washington
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:44 0:00

Le Congrès américain rejette le financement d'urgence du mur frontalier de Trump

Le leader de la majorité au Sénat Micth McConnell parle aux journalistes du rappel et du remplacement d’Obamacare au Capitol Hill, Washington, 27 juin 2017.

Le Sénat américain, contrôlé par les républicains, a rejeté lors d'un vote final jeudi le financement d'urgence du mur que construit Donald Trump à la frontière mexicaine, assénant un cuisant revers au président qui a promis de riposter avec son premier veto.

Au moins une douzaine de sénateurs républicains ont voté avec les démocrates pour une résolution, déjà adoptée par la chambre basse, qui proclame que "l'urgence nationale déclarée par le président le 15 février 2019 (...) est par la présente annulée". Défendant l'un des projets les plus emblématiques de sa présidence, Donald Trump a annoncé qu'il refuserait de promulguer ce texte.

La Chambre des représentants, contrôlée par les démocrates, a voté fin février à une confortable majorité contre la situation d'"urgence nationale" décrétée par le président américain Donald Trump pour pouvoir construire un mur anti-immigration clandestine à la frontière avec le Mexique.

Déclaration nationale d’urgence de Trump: Vers une embarrassante défaite du président au Sénat?

Déclaration nationale d’urgence de Trump: Vers une embarrassante défaite du président au Sénat?
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:17 0:00

Un boss de la mafia assassiné à New York

Les autorités fédérales américaines saisissent des armes lors d’un raid a la recherche d’armes a Los Angeles, le 10 décembre 2014.

Le chef du clan Gambino, l'une des grandes familles de la mafia italo-américaine de New York, a été tué par balles mercredi soir à l'extérieur de son domicile, situé sur l'île de Staten Island, a indiqué jeudi à l'AFP un porte-parole de la police.

Aucune interpellation n'a été effectuée en lien avec cet homicide, a précisé le porte-parole.

Agé de 53 ans et né en Sicile, Francesco "Frank" Cali faisait partie des rares chefs de clan italo-américains encore dans la force de l'âge.

En 2015, plusieurs médias avaient rapporté son intronisation à la tête du clan Gambino, dont il faisait déjà officiellement partie depuis plus de vingt ans.

Fondé au début du XXeme siècle, le clan fut un temps considéré comme le plus puissant des Etats-Unis.

Mais la condamnation à perpétuité, en 1992, de John Gotti, le chef du clan qui était devenu une célébrité nationale, a porté un sérieux coup à l'organisation, qui ne s'en est jamais vraiment remise.

Comme dans beaucoup de familles mafieuses, les assassinats de membres de l'organisation sont monnaie courante. Le fondateur du clan, Salvatore D'Aquila, a été tué en 1928, puis Albert Anastasia en 1957, et Paul Castellano en 1985.

Ce dernier meurtre avait été commandité par John Gotti lui-même, qui souhaitait prendre les rênes du clan.

La mafia italo-américaine est indissociable de la région de New York, voire même de l'histoire des Etats-Unis, depuis les années 1920, mais elle est largement passée au second plan depuis le début des années 2000.

En grande partie dépossédée du trafic de drogue par les cartels mexicains, elle s'est rabattue sur des activités plus locales, qu'elle maîtrise de longue date: extorsion, prêts usuraires, jeu clandestin, fraude aux cartes de crédit ou à l'assurance santé.

Egalement concurrencée par les organisations liées à l'ancienne Union Soviétique ou l'Asie, elle reste néanmoins active, comme en ont témoigné une série de coups de filets réalisés en 2016 et 2017.

L'assassinat de Frank Cali intervient quelques jours après le décès, en prison, de Carmine Persico, chef du clan Colombo, à 85 ans.

Gambino et Colombo font partie des cinq grandes familles de la mafia italo-américaine du nord-est des Etats-Unis, avec les Bonanno, les Genovese et les Luchese.

Voir plus

XS
SM
MD
LG