Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

États-Unis

Pour son second mandat, Obama fait « une déclaration de conscience »

Le Président Barack Obama et la Prémière Dame Michelle Obama, 21 jan., 2013.

Dans son discours d’investiture ce lundi, le président Barack Obama a, tout d’abord, réaffirmé les idéaux de liberté et d’égalité inscrits dans la Déclaration d’indépendance des États-Unis—il y a plus de deux siècles.

« Aucune Union fondée sur les principes de liberté et d’égalité ne pourrait survivre moitié esclave, moitié libre. Aussi avons-nous redéfini notre identité en prenant l’engagement d’avancer ensemble, » a déclaré le président.

Barack Obama a fait ce que certains commentateurs et historiens de la présidence appellent « une déclaration de conscience » où il a dit ce qu’il croit en tant que leader et homme d’État. Mais il a aussi esquissé les grandes lignes de son agenda pour ces quatre prochaines années.

La parade de la cérémonie d'investiture.
La parade de la cérémonie d'investiture.

“Nous avons toujours compris que nous devons changer avec le temps; que la fidélité à nos principes fondamentaux requiert des réponses nouvelles à des défis nouveaux ; que pour préserver nos libertés individuelles, il nous faut en fin de compte agir collectivement », a déclaré Barack Obama.

Dans un pays où les dissensions entre Démocrates et Républicains tiennent souvent le haut du pavé, M. Obama a lancé un appel à l’unité, afin de faire face aux défis actuels.
“Cette génération d'Américains a été testée par des crises qui ont aguerris et prouvé notre résilience. Une décennie de guerre tire à sa fin. Une relance économique a commencé. Les possibilités de l’Amérique sont sans limite, car nous possédons toutes les qualités que réclame ce monde sans frontières : jeunesse et fougue ; diversité et esprit d’ouverture ; une capacité sans fin pour le risque et un don pour réinventer. Mes chers compatriotes, nous sommes faits pour ce moment et nous allons le saisir, pourvu que nous le fassions ensemble. »

Le second discours d’investiture du président Barack Obama est vu par certains comme un plaidoyer en faveur de l’égalité.
“Nous, le peuple américain, croyons encore que chaque citoyen a droit à un minimum de sécurité et de dignité. Nous devons faire les choix difficiles qui s’imposent, pour réduire le coût des soins de santé et notre déficit budgétaire. Mais nous rejetons la pensée selon laquelle les Etats-Unis doivent choisir entre prendre soin de la génération qui a construit ce pays et investir dans celle qui bâtira son avenir. »

Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:00:00 0:00
Télécharger

Obama : cérémonie d’investiture publique ce lundi

Le président Obama a prêté serment en privé à la Maison Blanche.

Le président a déjà prêté serment dimanche 20 janvier, conformément à la constitution américaine

Le président Barack Obama va de nouveau prêter serment ce lundi dans une cérémonie publique pour son second mandat, entamé en réalité dimanche. En effet, selon la constitution des Etats-Unis, c’est le 20 janvier que commence le mandat présidentiel, mais puisque cette date tombe un dimanche cette année, M. Obama et son vice-président Joe Biden ont prêté serment en privé dimanche.

Plus tôt dans la journée de dimanche, le président s’était joint au vice-président Biden pour la cérémonie traditionnelle de dépôt de gerbe à la Tombe des Soldats Inconnus au Cimetière militaire national d’Arlington.

On ne s’attend pas à ce que la cérémonie attire autant les foules que la première investiture de M. Obama. En 2009, près de deux millions de personnes avaient envahi le Mall, la grande esplanade du centre de Washington, pour assister à cet événement historique : la prestation de serment du premier président africain-américain des Etats-Unis. Cette année, on prévoit la présence de quelque 800 000 personnes.

Boeing suspend la livraison des Dreamliners

Des passagers quittant le Boeing 787 Dreamliner immobilisé suite à un problème de batterie au lithium-ion
Le géant américain de l’aéronautique, Boeing, a interrompu les livraisons de ses appareils 787, surnommés Dreamliners. Une décision prise alors que des experts de la sécurité annonçaient vendredi que les incendies qui se sont récemment déclarés sur deux de ces avions ont probablement été causés par la surcharge des batteries au lithium-ion.

Le fabriquant d’avion affirme qu'il continuera à construire le 787 Dreamliner pendant que les vérifications se poursuivent. Un appareil de la All Nippon Airways (ANA) a été forcé de faire un atterrissage d'urgence au Japon mercredi après ses pilotes eurent détecté une odeur de brûlé dans le cockpit.

Un enquêteur a déclaré vendredi que l’intérieur de la batterie, détruit par les flammes, semblait avoir été soumis à une tension supérieure à la limite prévue. Un problème similaire avait été détecté sur une batterie dans un Boeing 787 de Japan Airlines (JA) stationné à l’aéroport international Logan de Boston début janvier.

Ce problème de batterie a incité l'Agence fédérale américaine de l'aviation (FAA) à suspendre temporairement les vols de tous les 787 exploités par des sociétés aériennes américaines. Au Japon, en Inde, en Europe et au Qatar , les autorités régulatrices ont immédiatement emboité le pas à la FAA, jusqu'à ce que le problème soit résolu.

USA : Investiture du président Barack Obama lundi 21 janvier

Le président américain Barack Obama
Des centaines de milliers de personnes sont attendues à Washington pour assister à la seconde investiture du président Barack Obama. Il doit prêter serment, publiquement, lundi 21 janvier, le jour de commémoration de Martin Luther King.

La cérémonie débute samedi par une Journée de service national, en hommage à la mémoire du leader du mouvement des droits civiques, qui a été assassiné le 4 avril 1968 à Memphis.

Pour l’occasion, le président Obama a demandé à ses concitoyens de participer à des projets contribuant à l’amélioration de leurs communautés.

"Il y a tellement de problèmes, et beaucoup de personnes continuent de se débattre face aux grandes difficultés économiques et autres. Donner un peu de son temps et de soi-même, vous remonte vraiment le moral », estime Stephanie Garlick, qui travaille dans une banque alimentaire de la région de Washington.

Elle fait partie de quelques 18.000 bénévoles distribuant des vivres à un demi-million d’enfants, personnes âgées et mères célibataires. Grace à leur travail, leur agence économise plus de deux millions de dollars quant à son budget de fonctionnement.

"Nous travaillons 7 jours sur 7 avec eux, essentiellement pour récupérer les dons en vivres. C’est surtout dans ce domaine que nous avons le plus besoin de bénévoles », a dit à la VOA Matt Crawford, en charge des bénévoles.

Avant son assassinat en 1968, le Pasteur King menait ce qu’il avait appelé “la Campagne des gens pauvres”, un effort pour réduire la pauvreté et la faim aux Etats-Unis.

Nancy Roman, présidente de la « Capital Area Food Bank », en a appelé à la générosité de tous. " Je remercie le président Obama pour son appel, auquel nous nous joignons avec fierté. Mais nous avons vraiment besoin du concours des gens et de la société civile, parce qu’il s’agit-là d’un gros problème, et ce n’est qu’en serrant les coudes que nous allons accroitre nos chances de mettre un terme à la faim », a-t-elle reconnu.

Pour Francine Blake de l’association “Delta Sorority Sisters” - la plus importante organisation de femmes afro-américaines qui compte pas moins de 260.000 membres - le bénévolat est un engagement pour la vie.

"Nous servons la communauté, non seulement au niveau local et national, mais aussi au niveau international. Nous avons maintenant donné des bourses à des millions de jeunes femmes, et aussi à des garçons", a dit à la VOA Francine Blake.

Armstrong admet s’être dopé pour la première fois

La confession était attendue. L'ancien champion cycliste américain a confirmé à Oprah Winfrey ce que tout le monde soupçonnait depuis des années.

Plusieurs fois, Lance Armstrong a répondu «oui» aux questions de l'animatrice : vous êtes-vous dopé ? "Oui". Avez-vous pris de l'EPO ? "Oui." Des transfusions sanguines ? "Oui." D'autres produits comme de l'hormone de croissance : "Yes." Pendant les sept Tours de France que vous avez gagnés ? "Oui."

Quelques heures auparavant, le Comité international olympique a demandé à l'ancien cycliste américain de rendre sa médaille de bronze du contre-la-montre des JO 2000.

Voir plus

XS
SM
MD
LG