Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Afrique

Le producteur Baher Mohamed, à gauche, le chef de bureau Mohammed Fahmy, au centre, et le corrrespondant Peter Greste lors d'une comparution au Caire (Archives)

En attendant, les trois journalistes resteront en prison, et la date du nouveau procès n'a pas été fixée.

En Egypte, un tribunal a ordonné la tenue d’un nouveau procès pour les 3 journalistes emprisonnés d’Al-Jazeera. La Cour de cassation a annoncé sa décision n’a pas cependant fixé de date. En attendant, l’Australien Peter Greste, le Canadien-Egyptien Mohamed Fahmy et l’Egyptien Baher Mohamed resteront en prison. Ils avaient été arrêtés en décembre 2013 dans un hôtel du Caire, et reconnus coupables en juillet dernier de soutien à l’organisation interdite des Frères musulmans.


Pour un porte-parole d’Al Jazeera, plutôt que de perpétuer cette injustice et ternir l’image de leur propre pays, les autorités égyptiennes devraient libérer rapidement nos confrères.

Un soldat français et des soldats maliens dans une base à Kidal (Archives)

Le camp de Tessalit avait déjà été visé lundi par des roquettes et des obus.

Au Mali, des roquettes ont été de nouveau tirées mercredi contre un camp utilisé par les forces maliennes et internationales à Tessalit, dans l'extrême nord-est du Mali, sans faire de victime, a appris l’AFP , jeudi, auprès d’une source du service de communication de l'opération française Barkhane. Cette opération, mise en place le 1er août dernier, vise à traquer les groupes islamistes sur une zone couvrant cinq pays: Mauritanie, Mali, Niger, Tchad et Burkina Faso.

Le camp de Tessalit avait déjà été visé lundi par des roquettes et obus, dans une attaque revendiquée par le groupe jihadiste Ansar Dine, du Touareg malien Iyad Ag Ghali.

Voir plus

XS
SM
MD
LG