Liens d'accessibilité

Le financement des syndicats à nouveau devant la justice américaine


La Cour suprême des Etats-Unis le 29 mars 2016.

La Cour suprême des Etats-Unis a accepté de se pencher sur les cotisations syndicales obligatoires des fonctionnaires, une question susceptible d'ébranler toute l'organisation du travail en Amérique.

En ajoutant au calendrier de sa session qui s'ouvre lundi prochain ce dossier sensible, la haute cour fait planer la menace d'une forte limitation de l'influence des syndicats américains, coupés du nerf de leur action : l'argent.

L'affaire qui sera examinée dans les prochains mois concerne Mark Janus, un fonctionnaire travaillant pour l'Etat de l'Illinois, qui estime qu'il ne devrait rien verser aux organisations syndicales qui le représentent.

Elle s'inscrit dans plusieurs décennies d'une offensive antisyndicale menée par des organisations conservatrices qui veulent rogner l'influence des centrales de défense des salariés.

Dans une décision remontant à 1977, la Cour suprême avait jugé que les fonctionnaires ne pouvaient être obligés à payer des sommes utilisées à des fins politiques, mais qu'ils pouvaient en revanche être soumis à une cotisation compensant les frais engagés par les syndicats pour négocier des contrats collectifs s'appliquant à tous les employés.

La question est venue l'an dernier devant la Cour suprême, qui à l'époque fonctionnait avec un neuvième siège vacant et était donc composée de quatre magistrats progressistes et de quatre conservateurs.

La décision rendue le 29 mars 2016, qui concernait un groupe d'enseignants de Californie, s'était conclue sur une égalité quatre contre quatre, sans faire jurisprudence et en maintenant le système en place. Les syndicats avaient poussé un "ouf" de soulagement.

Or depuis le président Donald Trump a nommé un juge très conservateur à la Cour suprême, Neil Gorsuch.

Les experts s'attendent à ce qu'il apporte une cinquième voix, celle de la victoire tant attendue par la droite américaine. Cela pourrait mettre en danger la survie même des syndicats du secteur public aux Etats-Unis.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG