Liens d'accessibilité

Un fonctionnaire du consulat des Etats-Unis blessé par balle à Guadalajara, au Mexique


Un homme marche devant l'ambassade américaine à Mexico City, 23 mars 2009.

Un fonctionnaire du consulat des Etats-Unis a été blessé par balle vendredi en plein jour à Guadalajara, dans l'ouest du Mexique, ont annoncé samedi le parquet général et la délégation diplomatique américaine dans le pays.

"Un officiel du consulat des Etats-Unis a été blessé par un tir d'arme à feu. Selon le rapport médical, il est dans un état stable", a écrit le parquet dans un communiqué.

La délégation américaine a indiqué que le FBI offrait 20.000 dollars de récompense pour toute "information permettant l'identification" de son auteur.

Elle a diffusé une vidéo de l'attaque sur son site facebook où l'on peut voir un homme, portant des lunettes noires et vêtu d'une chemisette et d'un pantalon ample bleus, attendant à l'extérieur d'un parking souterrain.

Lorsque la voiture du fonctionnaire s'arrête à la barrière, il lève alors son arme et tire une fois en direction du conducteur de la voiture avant de s'enfuir en courant. On peut ensuite voir le pare-brise perforé par une balle, et les mouvements à l'intérieur du véhicule du fonctionnaire qui parvient à ouvrir la porte.

Dans une autre vidéo semblant provenir d'une caméra de surveillance, on voit le fonctionnaire américain acquitter son ticket de stationnement dans une machine. Lorsqu'il repart, il est suivi par son agresseur présumé.

Selon la presse locale, le fonctionnaire qui est blessé au thorax, occupe un haut poste au consulat, des informations que les autorités mexicaines et américaines ont refusé de commenter.

Aucun mobile possible de l'attaque n'a pour l'heure été avancé.

En 2010, une fonctionnaire du consulat des Etats-Unis à Ciudad Juarez, son mari et celui d'une autre employée consulaire avaient été assassinés dans deux attaques simultanées, au moment où cette localité frontière des Etats-Unis était considérée comme l'une des plus violentes du monde en raison de la présence des cartels de drogue.

En 2011, un agent des services d'immigration et des douanes américain avait été tué dans une attaque sur une route de San Luis Potosi et en 2012, deux agents de la CIA qui formaient des militaires mexicains avaient été blessés dans l'Etat de Morelos (centre).

En 1985, la torture et l'assassinat d'un agent de l'agence américaine de lutte antidrogues (DEA), Enrique "kiki" Camarena, avait été à l'origine d'une brouille diplomatique entre les deux pays.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG