Liens d'accessibilité

Un ancien ministre français dénonce "l'invasion de multinationales américaines"


L'ancien ministre français de la Culture Jack Lang a Paris, France, 2 mai 2017.

L'ancien ministre français de la Culture Jack Lang a déploré samedi "l'invasion de multinationales américaines" dans la vie musicale française et interpellé les pouvoirs publics, alors que le festival de musique américain Lollapalooza organise ce week-end sa première édition parisienne.

"Live Nation étend son empire sur l'organisation de concerts en France et en particulier à travers le festival Lollapalooza. Le groupe américain AEG, déjà scandaleusement présent dans le capital de (la salle de spectacle parisienne de) Bercy, rachète (le festival) Rock en Seine tout en bénéficiant des subventions locales", déplore l'ancien ministre socialiste dans un communiqué.

"La prise de pouvoir par ces groupes risque de tuer la diversité, de mettre en péril les festivals indépendants, de favoriser une inflation destructrice des prix et d'encourager la spéculation dans l'art musical sous toutes ses formes", estime celui qui a instauré en France la Fête de la musique en 1982.

"On peut s'étonner de la passivité des pouvoirs publics face à ces phénomènes de concentration et de domination. Il est urgent d'agir et de montrer concrètement que la France entend rester un pays de la pluralité et de l'indépendance artistique", estime-t-il, réclamant "des mesures +anti-concentration+ dans tous les domaines de la vie intellectuelle et artistique".

Le Lollapalooza, poids lourd des festivals de musique itinérant, est détenu par l'un des plus gros promoteurs de spectacle au monde, Live Nation. Il se tient samedi et dimanche sur l'Hippodrome de Longchamp à Paris.

Avec aFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG