Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Monde

La Russie prendra des mesures pour "faire face aux menaces" du bouclier antimissile américain (Poutine)

Un soldat américain près d'une batterie de missile Patriot sol-air sur une base de l'armée à Morag en pologne, le 26 mai 2010. (Photo Reuters)

Le président russe a dénoncé le déploiement du système en Roumanie et en Pologne comme une "violation du Traité en vigueur depuis 1988.

"Maintenant que ces éléments antimissiles ont été déployés, nous allons devoir réfléchir à la manière de faire face aux menaces qui sont apparues pour la sécurité de la Russie", a déclaré M. Poutine lors d'une réunion avec des responsables du complexe militaro-industriel russe.

Le projet de bouclier antimissile américain, lancé en 2010, passe par le déploiement progressif en Europe de l'est et en Méditerranée de puissants radars et de missiles intercepteurs. Présenté par Washington comme une protection face à l'Iran ou la Corée du Nord, il est vu par Moscou comme un système dirigé contre ses capacités de dissuasion nucléaire.

"Tous ces éléments sont des pas supplémentaires vers la déstabilisation du système de sécurité international et vers une nouvelle course aux armements", a poursuivi le président russe.

"Nous ne nous laisserons pas entraîner dans cette course. Nous suivrons notre propre chemin et travaillerons très soigneusement, sans dépasser les plans de financement actuels du réarmement de l'armée et de la flotte", a-t-il ajouté.

"Mais nous corrigerons ces plans de manière à faire face aux menaces pour la sécurité de la Russie", a néanmoins prévenu M. Poutine.

"Nous ferons tout ce qui est nécessaire pour assurer et conserver l'équilibre stratégique des forces, qui est la garantie la plus sûre contre l'apparition de conflits d'ampleur", a-t-il encore souligné.

Le président russe a également dénoncé le déploiement du système en Roumanie et en Pologne comme une "violation du Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire", en vigueur depuis 1988.

La Roumanie a mis en service jeudi sur le site de Deveselu un élément de ce système de défense formé de missiles intercepteurs de type SM-2. Il fait partie de la deuxième phase du projet de bouclier américain, après le déploiement d'un radar en Turquie et de quatre navires Aegis dotés de capacités de défense antimissile à Rota, en Espagne.

La troisième phase vise la mise en place d'un système de défense antimissile en Pologne. Les travaux sur le site de Redzikowo, qui débutent vendredi, devraient être achevés fin 2018.

Avec Afp

Toutes les actualités

Coronavirus : plus de 20.000 cas déclarés en Amérique latine

Un voyageur, portant un masque pour éviter le coronavirus, arrive à l'aéroport international de Guarulhos à Guarulhos, État de Sao Paulo, Brésil, le 27 février 2020. (Photo: REUTERS / Amanda Perobelli)

L'Amérique latine et les Caraïbes ont franchi mercredi la barre des 20.000 cas déclarés de Covid-19, selon un décompte établi par l'AFP à partir des informations fournies par les gouvernements et l'Organisation mondiale de la Santé (OMS).

A 16H30 GMT mercredi, le nombre de cas déclarés était de 20.081 et le nombre de morts s'élevait à 537.

Ce nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu'une fraction du nombre réel de contaminations, un grand nombre de pays ne testant que les cas nécessitant une prise en charge hospitalière.

L'Amérique latine et les Caraïbes avaient franchi la barre des 10.000 cas confirmés de Covid-19 le 27 mars. Ce chiffre a donc doublé en cinq jours.


A titre de comparaison, en Espagne et en Italie, deux des pays les plus touchés par la pandémie de coronavirus, les cas doublaient la semaine dernière tous les deux ou trois jours et doublent désormais tous les trois ou quatre jours.

Le premier cas en Amérique latine avait été enregistré le 26 février au Brésil, un pays de 210 millions d'habitants. Le géant sud-américain est désormais le pays le plus touché, avec 5.717 cas dont 201 décès.

L'Amérique latine et les Caraïbes ont franchi mercredi la barre des 20.000 cas déclarés de Covid-19, selon un décompte établi par l'AFP à partir des informations fournies par les gouvernements et l'Organisation mondiale de la Santé (OMS).

A 16H30 GMT mercredi, le nombre de cas déclarés était de 20.081 et le nombre de morts s'élevait à 537.

Ce nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu'une fraction du nombre réel de contaminations, un grand nombre de pays ne testant que les cas nécessitant une prise en charge hospitalière.

L'Amérique latine et les Caraïbes avaient franchi la barre des 10.000 cas confirmés de Covid-19 le 27 mars. Ce chiffre a donc doublé en cinq jours.

A titre de comparaison, en Espagne et en Italie, deux des pays les plus touchés par la pandémie de coronavirus, les cas doublaient la semaine dernière tous les deux ou trois jours et doublent désormais tous les trois ou quatre jours.

Le premier cas en Amérique latine avait été enregistré le 26 février au Brésil, un pays de 210 millions d'habitants. Le géant sud-américain est désormais le pays le plus touché, avec 5.717 cas dont 201 décès

ll est suivi par l'Equateur (2.748, 93) et la République dominicaine (1.284, 57). Viennent ensuite le Mexique (1.215, 29), le Panama (1.181, 30), tandis que l'Argentine enregistre 1.054 contamination et 27 décès.

Des mesures de confinement obligatoire ont ainsi été mises en place dans de très nombreux pays latino-américains, notamment au Pérou, au Venezuela, en Argentine, en Colombie, en Bolivie, au Salvador et au Panama. Des couvre-feux aux horaires étendus ont également été décrétés dans plusieurs pays.

Les frontières sont fermées dans la quasi-totalité de la région.

Dans le monde, la pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 45.719 morts depuis son apparition en décembre en Chine, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles mercredi à 19H00 GMT.

L'OMS a alerté sur la progression "quasi-exponentielle" de la pandémie, alors que le nombre de décès a plus que doublé en une semaine.

Le coronavirus a fait au moins 43.000 morts et plus de 870.000 dans le monde

Le coronavirus a fait au moins 43.000 morts et plus de 870.000 dans le monde
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:22 0:00

Coronavirus: le G20 viendra en aide aux pays pauvres

Coronavirus: le G20 viendra en aide aux pays pauvres
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:30 0:00

Distanciation sociale: les experts ont répondu aux questions du public

Distanciation sociale: les experts ont répondu aux questions du public
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:17 0:00

Le bilan de la pandémie de nouveau coronavirus s'est de nouveau alourdi

Le bilan de la pandémie de nouveau coronavirus s'est de nouveau alourdi
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:19 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG