Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Onze personnes condamnées pour avoir créé une cellule du groupe EI en Mauritanie


Un homme marche devant une mosquée, au centre de la capitale, à Nouakchott, le 2 février 2008.

La cour criminelle de Nouakchott a condamne lundi 11 personnes à des peines de prison de cinq à dix ans ferme pour avoir créé une "cellule" de l'organisation Etat islamique (EI) en Mauritanie.

Les membres de la cellule ont été reconnus coupables d'avoir tenté de mettre en place des actions pour "donner l'impression d'une forte présence de l'EI en Mauritanie" lors de la tenue en juillet 2016 d'un sommet de la Ligue Arabe à Nouackchott, selon une source policière.

Ils projetaient notamment de scander des slogans et de dérouler des banderoles et des insignes de Daesh, l'acronyme arabe de l'Etat islamique, en marge de la tenue du sommet des dirigeants arabes, selon cette source.

>> Lire aussi : Coup de pouce financier de l'UE pour la force antiterroriste du G5 Sahel

La cour a condamné huit prévenus, dont le chef de la cellule, Ahmed Kory Ould Jidou, à une peine de dix ans de prison ferme pour "association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste qui a pour but de préparer des actions terroristes". Trois autres prévenus ont été condamnés à cinq ans ferme après avoir été reconnus coupables de "recrutement pour une organisation terroriste", selon une source judiciaire.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG