Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Les créations d'emplois aux Etats-Unis ont ralenti plus que prévu en mars


Le président américain Donald Trump fait une déclaration à la Maison Blanche à Washington le 28 novembre 2017.

Les créations d'emplois ont ralenti plus que prévu en mars aux Etats-Unis après un record en février et le taux de chômage, qui était attendu en baisse, est finalement resté stable à 4,1% pour le sixième mois d'affilée.

Selon les chiffres publiés par le département du Travail vendredi, l'économie américaine a créé 103.000 emplois contre 175.000 attendus par les analystes. Ces derniers tablaient aussi sur une baisse du taux de chômage à 4%. Malgré une stagnation, le taux de chômage reste à un niveau très bas.

La hausse du salaire horaire pour le mois de mars, chiffre scruté par les analystes, était de 0,3%, ce qui porte à 2,7% l'augmentation sur un an. C'est un net rebond par rapport au mois de février où elle n'était que de 0,11%, selon les chiffres révisés.

Depuis des mois, les économistes soulignent que dans un marché de l'emploi devenant de plus en plus étroit les employeurs devraient offrir de meilleures rémunérations pour attirer ou garder leurs employés, phénomène qui tarde à se concrétiser.

Au cours du mois de mars, le secteur manufacturier, le secteur des soins de santé ainsi que le secteur minier ont affiché les plus solides embauches avec respectivement +22.000, +22.000 et +9.000.

D'autres secteurs, à l'instar du commerce de détail ou de la construction, ont eux connu des corrections après des créations très substantielles en février.

Le nombre de créations d'emplois du mois de février, qui s'était hissé à un pic inattendu, a lui été révisé en hausse à 326.000 contre 313.000 initialement annoncé.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG