Liens d'accessibilité

Le Slovaque Lajcak nouveau président de l'assemblée générale de l'ONU

  • VOA Afrique

Le ministre slovaque Miroslav Lajcak en conférence de presse à Budapest, Hongrie, le 25 février 2016.

L'Assemblée générale de l'ONU a porté mercredi à sa présidence pour un an le ministre slovaque des Affaires étrangères Miroslav Lajcak.

Il succèdera en septembre à l'ambassadeur des îles Fidji aux Nations unies, Peter Thomson, pour présider la 72e session de l'Assemblée.

Elu par acclamations, il était le seul candidat en lice. C'est le premier Slovaque à occuper ce poste.

En vertu du système de rotation en vigueur, le président est le plus souvent présélectionné par les groupes régionaux de l'Assemblée.

S'exprimant devant l'assemblée, M. Lajcak s'est fixé une série de priorités dont "la diplomatie préventive", la réponse aux migrations, la défense des droits de l'homme et la réduction des inégalités.

"Nous pouvons faire davantage pour rapprocher l'ONU des citoyens du monde", a-t-il affirmé.

Diplomate de carrière, M. Lajcak, 54 ans, est ministre des Affaires étrangère de Slovaquie, pays membre de l'Union européenne et de l'Otan, depuis 2012.

Il avait été candidat malheureux l'an dernier à la succession de Ban Ki-moon comme secrétaire général de l'ONU, une âpre compétition remportée par le portugais Antonio Guterres.

Brillant et polyglotte, il avait été à 31 ans le plus jeune ambassadeur slovaque et le plus jeune ambassadeur au Japon.

M. Lajcak a surtout fait ses preuves en ex-Yougoslavie au lendemain des guerres ayant déchiré ce pays dans les années 1990.

Il a notamment été chargé d'organiser un référendum sur l'indépendance du Monténégro en 2006, avant d'être nommé l'année suivante Représentant spécial de l'Union européenne en Bosnie-Herzégovine.

Discret, amateur de jogging et non dénué d'humour, M. Lajcak parle anglais, russe, allemand, français, bulgare et plusieurs langues de l'ex-Yougoslavie.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG