Liens d'accessibilité

Enquête pour corruption contre une conseillère du ministre Padoan en Italie


Pier Carlo Padoan, ministre italien des Finances, à Bari, Italie, 13 mai 2017.

Une enquête a été ouverte sur une conseillère du ministre italien des Finances Pier Carlo Padoan, soupçonnée d'avoir fourni des informations confidentielles à la firme Ernst & Young contre rétribution, a confirmé jeudi le ministre italien.

Ancienne salariée de ce cabinet spécialisé en conseil, audit et expertise comptable, elle a ensuite été recrutée par le cabinet du ministre Padoan. La conseillère est soupçonnée par le Parquet de Milan d'avoir maintenu un lien avec son ancienne société en lui fournissant des informations confidentielles sur des projets de réforme fiscale.

"Je ne commente pas les enquêtes en cours, j'attends les conclusions des magistrats", a répondu M. Padoan, interrogé jeudi par le quotidien La Repubblica.

Ernst & Young a de son côté dit "collaborer pleinement avec les autorités judiciaires", ajoutant ne pas être en mesure de faire davantage de commentaires sur cette enquête.

Selon les médias italiens, la conseillère du ministre a touché plus de 200.000 euros en trois ans en échange de ces informations confidentielles.

Avec AFP.

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG