Liens d'accessibilité

Une vidéo de l'EI montre John Cantlie, journaliste britannique enlevé, en vie à Mossoul


Image fixe tirée d'une vidéo non datée publiée sur Internet par les militants du groupe d'État islamique du journaliste britannique captif John Cantlie.

Le groupe Etat islamique a diffusé une vidéo montrant John Cantlie, un journaliste britannique enlevé il y a quatre ans en Syrie, en vie dans la ville irakienne de Mossoul.

Ces images diffusées par l'agence Amaq, organe de propagande de l'EI, le montrent amaigri s'exprimant en anglais devant la caméra comme s'il faisait un reportage, dans le même style que les précédentes vidéos de l'EI dans lesquelles il est apparu.

Les images n'étaient pas datées mais les ponts détruits visibles dans la vidéo laissent penser qu'elles ont été tournées ces dernières semaines.

La coalition anti-EI menée par les Etats-Unis a détruit plusieurs ponts dans le centre de Mossoul au cours des dernières semaines.

Plusieurs dizaines de milliers de soldats irakiens soutenus par les raids aériens de cette coalition ont lancé le 17 octobre une vaste offensive sur Mossoul pour reprendre aux jihadistes leur dernier grand fief en Irak.

John Cantlie a été enlevé en novembre 2012 avec un autre journaliste, James Foley, en couvrant la guerre en Syrie.

L'Américain Foley est devenu ensuite le premier de plusieurs otages à avoir été assassiné par l'EI.

Reporters Sans Frontières a condamné l'EI pour son utilisation "lâche" d'un otage forcé de faire leur propagande.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG