Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Ethiopie: les donateurs promettent 9 milliards de dollars pour soutenir les réformes économiques selon le gouvernement


Vue de la place devant le théâtre national d'Éthiopie où le drapeau national est à moitié abaissé alors que la nation pleure à Addis-Abeba, le 24 juin 2019.

Le gouvernement éthiopien a annoncé vendredi que les donateurs étrangers ont promis de financer à hauteur de 9 milliards de dollars (8,1 milliards d'euros) son ambitieux programme de réformes économiques, cruciales à l'heure où le pays traverse une violente crise intercommunautaire.

Le ministère éthiopien des Finances a indiqué dans un communiqué que les partenaires de l'Ethiopie en matière de développement ont promis "bien au-delà" de 3 milliards de dollars pour soutenir son agenda de réformes économiques présenté plus tôt cette année.

Le communiqué a précisé que cette somme s'ajoute à des engagements précédents de 3 milliards de dollars de la Banque mondiale et de 2,9 milliards de dollars du Fonds monétaire international.

Le Premier ministre Abiy Ahmed, lauréat du prix Nobel de la paix cette année, s'est dit "ravi" sur Twitter de ces financements destinés à des "réformes macroéconomiques, structurelles et sectorielles".

M. Abiy est convaincu que dynamiser l'économie éthiopienne est crucial pour ses chances aux élections législatives prévues en mai 2020, la persistance de problèmes comme le chômage et l'affaiblissement de la devise nationale risquant d'aggraver les tensions, dans un pays faisant face à des violences intercommunautaires.

La croissance de l'économie éthiopienne est une des plus rapides d'Afrique, mais les hausses du PIB sont largement dues aux investissements de l'Etat, et les autorités souhaitent désormais stimuler les investissements privés.

Les réformes économiques prévues par le gouvernement ont notamment pour but de résoudre des problèmes tels qu'une inflation galopante et un manque de devises étrangères.

Lors de la présentation des réformes, les responsables éthiopiens avaient indiqué que leur mise en place nécessiterait quelque 10 milliards de dollars, et avaient appelé les donateurs étrangers à les "accompagner sur ce chemin".

Lors de l'annonce cette semaine du financement du FMI, ce dernier a indiqué avoir trouvé un accord pour 2,9 milliards de dollars sur trois ans notamment pour prendre des mesures contre la "vulnérabilité" de la dette éthiopienne. Ce financement doit toutefois encore être approuvé par le conseil du FMI.

Le ministère des Finances a indiqué vendredi s'attendre à d'autres engagements financiers, de la part des Nations unies et de la Banque européenne d'investissement.

XS
SM
MD
LG