Liens d'accessibilité

En images : le procès d'Amadou Sanogo

Poursuivi pour "assassinat et complicité d'assassinat" de militaires, le chef de l'ex-junte malienne Amadou Sanogo, a déclaré "avoir le moral" à l'ouverture de son procès devant une cour d'assises de Sikasso, dans le sud du pays. Les audiences ont été suspendues pour 24h à la demande de la défense.
Voir plus

Le chef de l'ex-junte Amadou Haya Sanogo devant la cour d'assises de Sikasso, dans le sud du Mali, le 30 novembre 2016.
1

Le chef de l'ex-junte Amadou Haya Sanogo devant la cour d'assises de Sikasso, dans le sud du Mali, le 30 novembre 2016.

Le juge de la Cour d'assises lors du procès d'Amadou Haya Sanogo à Sikasso, dans le sud du Mali, le 30 novembre 2016.
2

Le juge de la Cour d'assises lors du procès d'Amadou Haya Sanogo à Sikasso, dans le sud du Mali, le 30 novembre 2016.

L'ouverture du procès de Sanogo à la cour d'assises de Sikasso, dans le sud du Mali, le 30 novembre 2016.
3

L'ouverture du procès de Sanogo à la cour d'assises de Sikasso, dans le sud du Mali, le 30 novembre 2016.

Les abords de la cour d'assises de Sikasso, le 30 novembre 2016.
4

Les abords de la cour d'assises de Sikasso, le 30 novembre 2016.

Beacoup de gens à l'entré de  la cour d'assises de Sikasso, le 30 novembre 2016.
5

Beacoup de gens à l'entré de  la cour d'assises de Sikasso, le 30 novembre 2016.

Ouverture du procès de Sanogo devant une cour d'assises de Sikasso, dans le sud du Mali, le 30 novembre 2016.
6

Ouverture du procès de Sanogo devant une cour d'assises de Sikasso, dans le sud du Mali, le 30 novembre 2016.

XS
SM
MD
LG