Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

De "nombreux pays" ne sont pas prêts à faire face au nouveau coronavirus


Tedros Ghebreyesus et Michael Ryan, directeur général et directeur adjoint de l'OMS à Genève en Suisse le 29 janvier 2020.

De nombreux pays ne se sont pas prêts à faire face à l'épidémie de pneumonie virale apparue fin décembre en Chine et qui s'est étendue à une quinzaine d'autres pays, a averti jeudi le GPMB, un organe de contrôle international basé à Genève.

Le Conseil de supervision de la préparation globale (GPMB), un organe indépendant lancé en 2018 par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et la Banque mondiale, a salué dans un communiqué "la rapidité de la réponse" apportée jusqu'à présent par les pays et l'OMS.

Il relève également la "transparence de la Chine en matière de partage des informations", dont la séquence du génome du virus, et la "forte collaboration entre la Chine et les pays touchés" par l'épidémie de pneumonie virale.

Cet organisme se dit "toutefois préoccupé par le fait que de nombreux pays ne sont toujours pas préparés" à faire face à la menace.

Il "invite instamment les dirigeants de tous les pays à prendre des mesures immédiates pour s'assurer qu'ils disposent des capacités nécessaires".

"Tous les pays et gouvernements locaux, y compris ceux qui n'ont pas été touchés, doivent d'urgence consacrer des ressources au renforcement de leurs capacités essentielles de préparation", a-t-il souligné, ajoutant qu'ils doivent être en mesure de "prévenir, détecter, informer et répondre à l'épidémie".

Cet avertissement intervient alors que l'OMS est réunie jeudi en urgence, pour la deuxième fois en une semaine, pour décider si l'épidémie constitue une "urgence de santé publique de portée internationale".

Le bilan de cette épidémie s'est alourdi à 170 morts jeudi en Chine. Le nombre de patients contaminés par ce virus de la famille du Sras (Syndrome respiratoire aigu sévère) a grimpé à environ 7.700 en Chine continentale (hors Hong Kong), dépassant désormais largement celui (5.327) de personnes infectées par le Sras en 2002-2003.

XS
SM
MD
LG