Liens d'accessibilité

Cuba baisse d'un quart ses tarifs Internet


Des Cubains utilisent Internet via Wi-Fi public à La Havane, le 5 septembre 2016. REUTERS / Enrique de la Osa - RTX2O94N

L'entreprise publique cubaine des télécommunications, Etecsa, a annoncé lundi une baisse de 25% du tarif d'accès à internet sur l'île, même s'il reste inaccessible financièrement pour la majorité des habitants.

"A partir du 19 décembre, la mesure entre en vigueur, avec un nouveau prix de 1,50 CUC" (pesos convertibles équivalents au dollar) par heure, a annoncé Beatriz Fernandez, chargée de la communication commerciale d'Etecsa, citée par le journal Juventud Rebelde.

Malgré cette baisse de 0,50 CUC, pour utiliser internet dans des salles dédiées ou près des points wifi installés dans l'île, le tarif reste prohibitif pour la majorité des Cubains, dont le salaire mensuel moyen est de 29 dollars.

Cuba, reliée par fibre optique au Venezuela, compte environ 900 cafés internet et plus de 200 points wifi publics.

Sur 1.000 habitants, seuls 348 ont eu accès à internet en 2015, selon les chiffres officiels.

Les institutions d'Etat, les universités, les centres de recherche ont un accès permanent à la toile et, à domicile, seuls les médecins, journalistes et avocats peuvent être connectés.

Cette situation pourrait bientôt évoluer: lundi, Etecsa a également annoncé le lancement, "dans les prochains jours", d'un essai auprès de 2.000 habitants de La Havane pour leur permettre d'accéder à internet à domicile, grâce à l'ADSL.

Selon une responsable d'Etecsa, Ana Maria Méndez, l'expérimentation durera deux mois, pour "évaluer, en conditions réelles, les possibilités" de connecter les foyers cubains ailleurs sur l'île.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG