Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Une femme pour la première fois à la tête de la CBC/Radio-Canada


Catherine Tait lors de sa nomination comme présidente et chef de la direction de CBC / Radio-Canada au Parlement à Ottawa, Ontario, Canada, le 3 avril 2018.

Productrice de télévision, de cinéma et de contenu numérique, Catherine Tait a été nommée mardi présidente-directrice générale du groupe audiovisuel public CBC/Radio-Canada, première femme à occuper ce poste.

Comptant plus de 25 ans d'expérience dans le milieu de la télévision et du cinéma indépendants, sa nomination a été annoncée par la ministre du Patrimoine canadien (Culture), Mélanie Joly.

Mme Tait, 60 ans, présidait jusqu'à tout récemment Duopoly, une entreprise de film, de télévision et de contenu numérique.

Ancienne attachée culturelle du Canada en France, elle a aussi collaboré avec Téléfilm Canada, organisme public de financement de la production cinématographique en anglais et en français au Canada.

Sa nomination à la tête du groupe audiovisuel public intervient au moment où l'industrie connaît, selon elle, la plus grande transformation de son histoire.

"Dans cette vague numérique, le rôle du radiodiffuseur public CBC/Radio-Canada n'aura jamais été aussi important pour notre culture, notre dualité linguistique et notre démocratie", a dit Mme Tait.

CBC/Radio-Canada produit, achète et distribue des programmes canadiens en français, en anglais et dans huit langues autochtones,

"Jamais auparavant le contenu n'a-t-il été aussi exigeant et jamais auparavant les Canadiens n'ont-ils eu autant de choix de contenus (...), et sur toutes les plateformes".

Mais jamais aussi "les fausses nouvelles ont-elles été aussi répandues", a-t-elle souligné.

Dans ce contexte et alors que le public canadien est "inondé de contenus venus de l'extérieur du pays", Mme Tait se donne comme priorité de "former des partenariats avec tous les intervenants canadiens" du milieu, radiodiffuseurs privés, groupes de presse, représentants de la musique et entreprises et plateformes numériques.

Nommée pour un mandat de cinq ans par un comité consultatif indépendant, elle succède à la tête du réseau public à Hubert Lacroix, qui était en poste depuis 2008.

Avec AFP

Votre avis

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG